dimanche, 18 septembre 2022 16:07

Victoire mais beaucoup de lacunes… Spécial

Écrit par Omar Hartani, Rue Bruce, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(2 Votes)

J/4 – HBCL 1 USMA 3

La rencontre fut plate, ennuyeuse, à bâiller aux corneilles. Il a fallu attendre les dernières minutes de la rencontre pour voir Boualem Charef, en bon samaritain, procéder à des choix rationnels pour un coaching gagnant. Le temps lui a donné raison. Pour une fois, Charef avait esquissé un sourire large comme ça… Khhh…

Mahious Mimanou s’est pris à deux fois mais réussi à ouvrir le bal à la 52’ après un mauvais renvoi du gardien Morceli. Uliééé ! Bacha, fraîchement rentré à la place de Mimanou, à l’affût dans les 18 yards, ne laisse aucune chance au dernier rempart chelghoumi repoussant un puissant tir de Bouchina des 35 yards. Uliééé ! Radouani, un autre défenseur-buteur, clos ce festival en Rouge & Noir dans le temps additionnel d’un tir en coin 93’ sur une passe lumineuse de Belkacemi. Uliééé ! C’est Litt-barski qui sauva l’honneur du HBCL à la 81’ stoppant net la série clean sheet de Benbot mais la victoire sera bel et bien Usmiste… Atsiwa iwaywa…

Baouche, Lâarayech et Djahnit ont été les maillons faibles dans ce match pousse-ballon. Coach Boualem Charef ne change pas une équipe qui gagne, comme on dit. Mais les ontrineurs adverses ont le temps d’étudier son jeu, son système de jeu, sa manière de jouer et de le piéger. Ces joueurs feraient peut-être de bons jokers en attendant de progresser pour arriver à leur vitesse de croisière. On ne va pas faire la fine bouche mais prenons le temps de savourer cette délicieuse victoire car beaucoup nous envient déjà, ils en bavent même… Riyeg ya Chenoui, riyeg…

Le prochain match face aux moulins à vent du Paradou de Charlo la faïence, ne sera pas du nougat. On le sait. Donc, Charef l’achimiste usmiste du labo de Santodji doit préparer une stratégie à même de piéger les postières suédoises dans leur propre ground en granito. Un terrain familier où les Pacistes de la Cité Sellier ont leurs repères. A Othmani, Aït El-Hadj, Mahious, Bacha, Bellkacemi, Bousseliou, Da Meziane a mimmi et les autres de leur mener la vie dure et ne faire aucun cadeau, aucune concession. Gattâ3 chbek… Victoire, Victoire, Victoire…

Un grand bravo à nos supporters qui ont fait le déplacement en terre Chelghoumie. Ils ont soutenu leur club chiri d’une seule voix et ont cru à la victoire, comme nous, jusqu’au coup de sifflet final de l’homme en noir. Après match, les joueurs sont partis vers la tribune visiteurs saluer leurs fans en leur promettant d’autres succès… Kahhal ya Chenoui, kahhal…


Allô Chouiter, wach, difilite fi mizon blonche ? Khhh…

Omar Hartani, Rue Bruce, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Alger, 18 Septembre 2022

Lu 71 fois
Plus dans cette catégorie : « Potins blagueurs… Sacrés Potins… »