dimanche, 09 mai 2021 16:40

8e de finale Coupe de la Ligue USMA 2 EMCIA 0 Kwame ouvre le bal, Naïdji fait le break..

Écrit par Larbi Bouzouidja, Rue Bologhine, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(3 Votes)

L’USMA gagne avec panache le derby algérois avec zoudj bourakate farcies aux krouvettes en cette soirée ramadhanesque de Leilat el Qadri. Malgré les absences de taille de Koudri, Chita, Benchâa et autre Baouche, coach Zeghdoud a su trouver l’alchimie adéquate pour contrer les rushs désordonnés du Miloud employant parfois un jeu brouillon, rugueux, agressif. Bouchina, Belem et Loucif ont en eu pour leur compte puisqu'ils durent céder leur place pour blessure. Cha3âl nafakh qui méritait un carton rouge après sa bourde gag, sait maintenant ce que veut dire le syndrome de Bologhine… Ah ah bechouia, âala chiffoune lâachiya…

On joue la 18’ de jeu. Sur une longue balle liftée en profondeur de Belkacemi, Little Big Man, le nouveau fer de lance de l’USMA, l’athlétique Kwame Opoku échappe à son ange-gardien et met le cuir au fond des filets d’un geste acrobatique malgré la sortie mal appréciée du gardien miloudiste. Un beau but et un beau cadeau pour Kwame qui fêtait ses 22 printemps. Auparavant, il avait tenté une papinade mais le ballon alla dans les bras du goal-keeper. Belkacemi ratera lui aussi une occasion de scorer par un lob qui ira mourir juste sur la transversale. Quant à l’enfant de Marengo, Benhamouda, il a vu son tir percuter le poteau droit. Je zappe le reste, bezaaaf. C’est la méton, les joueurs ont besoin de se gargariser la gordjetta nachfa… Hada bount…

On joue le temps additionnel, coup franc après la bêtise de Cha3âl nafakh d’avoir pris de la main le cuir hors de sa surface de réparation. L’arbitre Boukeskassa a omis de lui infliger une tarjetta roja. Benkhelifa déstabilisa le petit mur de l’EMCIA ce dont profita Zouari pour caresser le ballon vers Naïdji embusqué dans les 6 yards. Zakou le croquant, des deux pieds et une glissade, fait le break avec ce second but qui scella définitivement la victoire méritée des Rouge & Noir. Tar lahmam. Les camarades de Zemma voulaient cette victoire et l’ont obtenue à l’usure face aux Miloudiettes la tête ailleurs. Benzarti possède déjà la vidéo du match et va décortiquer le jeu désordonné du Miloudia que le Widad Beidaoui va rencontrer la semaine prochaine au khamsa jouilia... Hada zaouej…

Les deux prochaines rencontres de chompiouna se joueront ici-même sur le ground de Santodji. La Saoura d’abord, le Widad machi Casa, Tlemcen, ensuite. Ce ne sera pas une partie de plaisir et les Bchachra qui ont le vent en poupe, viendront jouer les trouble-fête. Bien sûr, coach Zeghdoud devra se méfier de cette équipe et de son goléador Messaoudi qu’il faudra surveiller comme le lait sur le feu. Moins nanti, se débattant avec des problèmes de trésorerie mais ayant sorti hier l’Entente Staifia dans son antre en coupe de la ligue, Belem, Belaid, Bennedine, Radouani et compagnie, ne feront pas dans la dentelle car il nous faut coûtse que coûtse les 3 points de la victoire face aux tlemcéniens, et rien que la victoire. C’est dans leurs cordes… Alors accordez vos violons…

Les joueurs de l’USMA ont offert à leurs fidèles supporters une belle victoire, nette et sans bavure, qualificative pour les ¼ de finale de la coupe de la Rabitatoun. Outre l’EMCIA de la mahlabat el fakakir, le CRPilkor Madar oualou et l’aigle empaillé Staifi sont d’ores et déjà ilimini. La victoire coïncide avec la date douloureuse des événements tragiques du 8 Mai 1945 dont l’USMA, en solidarité avec les victimes de Guelma, Stéf, Kherrata, a modifié ses couleurs Rouge & Grenat pour le Rouge & Noir. Rouge pour le sang versé par les Chouhada el abrar abattus par la soldatesque de Fafa, et noir en signe de deuil. L’anniversaire de Kwame est la cerise sur le mouskoutchou alors que les Usmistes fêteront un agréable Aïd Sghir. Que demande le peuple ?… Allah Allah yal hamra makhiliti la3qoul…

Larbi Bouzouidja, Rue Bologhine, Alger Casbah…

Miloudiettes lam’halbi… Brahmiô leur a promis 20 briques en cas de victoire. Antar le double, chkoun gal… Qiiiwww…

Aya, tchao ya Sghar, saha chribatkom + 2 bourakate vionde hachi + m’halbi khaloui…

Tah-ya Za-za-yer…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, 9 Mai 2021

Lu 407 fois

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.