samedi, 13 février 2021 16:15

J13 / USMA 0 ASAM 1 : L’USMA déçoit, les supporters frustrés…

Écrit par Mahfoud Lâarayèche, Rue Vialar, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Piètre prestation que nous ont servi hier les coéquipiers de Koudri sur le ground de Santodji jusqu’à en vomir. Les fidèles supporters qui ont suivi la rencontre sur leur écran plat ou incurvé, ont été mécontents, désabusés, frustrés, floués par la tournure d’un jeu qui ne valait vraiment pas la chandelle. Ils n’ont pas compris le comportement de leur équipe chiri. Une défaite somme toute logique face un adversaire qui n’était guère un foudre de guerre face à des marionnettes désarticulées actionnées par Scoubidou. Lamentable spectacle…

Les raisons sont multiples et diverses sinon, comment expliquer qu’après un repos de deux semaines pleines ya âadjaba, les joueurs n’arrivent plus à retrouver leur forme pétante, leur énergie, leur vista, leur intelligence, leur maîtrise, leurs repères sur le terrain fétiche de Bologhine, ce plaisir de jouer, d’inscrire des buts et cette grinta euphorique, après une série d’excellents résultats in et outdoor. La mécanique pourtant bien lubrifiée be zit zitoune par co-coach Froger s’est soudainement grippée, devenant toussotante, haletante, essoufflée, fébrile, morne, monotone, amorphe, laissant planer le doute et la désillusion. La bonne dynamique s’est estompée par ce temps ensoleillé, doux et agréable, idéal pour une victoire qui nous aurait réchauffé le cœur et esquissé un sourire large comme ça. Il n’en fut rien, ya hafid ya sattar oltof bina, chenouia darat lâaqaqar, Allah yestor…

Le report « imposé » du derby face au Miloudiat el fakakir a joué un mauvais tour aux Usmistes en voulant « rendre service » à Aïssa Chouiter. Avait-on peur d’une ruade chenouia aux abords du stade ? Pourtant, l’USMA était en position de force mais a préféré jouer au poker avec un valet tournant. Ainsi a-t-on décidé dans les coups lisses. Les mêmes joueurs blessés n’ont pas joué hier : Sifour, Radouani, Achour, Belaïd, Chita, Zouari et Belkacemi donc, fallait profiter de la baisse de régime de l’EMCIA alors que les Rouge & Noir étaient dans une courbe ascendante. La peur était de l’autre côté et on en a pas profité. Les arguments étaient, on le sait, fantaisistes et Lalmass jouait sa tête. Il a fait d’une pierre deux coups : reporter le derby et se débarrasser de Naggaz el hit. Les jeux étaient faits et, à présent, on nous attend au tournant après la défaite-surprise face à Ain M’lilon. Faites vos jeux, rien ne va plus…

Les M’lilanais n’ont pas volé leur victoire puisque le but anodin de Dahar, embusqué près du poteau de Guendouza el djouza, a juste poussé la ba-balle à la barbe de Hamra et de Boutchina. Yaïchou, le coach de l’ASAM qui est passé par l’USMA, a vu juste en insistant sur Belaili dans le couloir droit. Beneddine, dépassé par les événements, aâta moyna alors que Benchâa tournoyait dans tous les sens. Le longiligne Kheirou Boussof de ses 1,92 m, ancien gardien du Milaha a fait le reste avec sa comédie et ses ficelles. Quant à Benchâa, le dindou de la farce et le boutagou de Mahiozo, ils ont raté une flopée d’occasions de buts qui ne demandaient qu’à être mis dedans. Lorsqu’on loupe des face à face, il ne reste plus qu’à aller en stage chez la Réserve. L’USMA a besoin d’un meneur de jeu et d’un chasseur de buts percutant. Pas même un tir cadré des 18 yards alors que dans les 6 mètres, on n’arrive pas à mettre le cuir dans les filets. C’est Ali Dilem du jour…

L’arbitrage non plus n’a pas été à la hauteur puisque le Bokhalifa – qui ne nous a pas à la bonne – a été vicieux comme un croupier, sifflotant les coups francs toujours en sens inverse et refusant d’accorder deux pénos parfaitement valables après le fauchage de Mahious et Benchaâ dans la surface de réparation. La direktioune du club devrait à l’avenir, récuser ce sinistre individu à Santodji et en déplacement. N’est-ce pas lui qui nous a sacqué un soir à Tadjenanant en 2018/2019, nous esquintant le bénéfice en accordant un but hors-jeu ibâ3bâ3 au DRBT avec la complicité de son linesman ? Lahla yakhlaf 3alik ya ouahad ripoupoux. Le con-mentatour de l’unique en son genre a été insipide avec ses commentaires à sens unique comme si Ain M’lilan avait besoin d’un hurluberlu de sa trempe pour l’encourager. Hé oui, un coco3o ça trompe énormément. En tous les cas, moi, j’ai supprimé le son dès le début de la rencontre. Itou pour les deux con-sultants l’un préférant les mséréfas en endossant les maillots de la Radiouze, l’autre regrettant le plateau de Bine ou Bine à Tounès pour les cachets en doulars, pandémie oblige. Rien à gratter yal Mahi…

Le prochain match face aux Bsakras de Khoualed qui ont pris 6 badjidjates à Oran, ne sera pas une formalité puisqu’il faut sortir le grand jeu en attendant l’arrivée de Hamoud Boualem et au mois de Mars, la licence de l’attaquant-buteur Zakou le Croquant, transfuge du Paradou. L’USMA a plus que jamais besoin de sang neuf car elle a laissé 9 points à domicile (Stéf, Mdiya et Ain M’lilon), qu’il faut absolument récupérer chez l’adversaire. Pourtant, à domicile, on corrigeait sévèrement ces équipes. Si l’on n’est pas prêt de jouer le podium, alors vaut mieux arrêter les frais. Thierry Froger devrait réfléchir à effectuer des sandjma à la méton, à l’heure de jeu et dans le dernier quart d’heure, pas en fin de match, ya Scoubidou. Ensuite, Benkhelifa n’est pas un joueur de couloir. Faudrait revoir tout ça et montrer aux joueurs leurs bourdes et leurs carences en séance vidéo. Les poulains de Matrisciano et Farid Bengana dont Louanchi, Othmani, Aït EL-Hadj et Bouchnane ont brillé hier en ouverture, donc devraient réintégrer l’équipe fanion. Froger et son staff suivent-ils les rencontres de la Réserve ?

Mahfoud Lâarayèche, Rue Vialar, Alger Casbah…

Ain M’lilon jabou m3ahom labraj. Yaw bninaaa ! Guermchouhoum fel bus fe retour au bled. Coucou Khouni, Belgharbi et Aloui…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, 13 Février 2021

Lu 251 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.