lundi, 25 novembre 2019 17:25

Potins gourmands…

Écrit par Moussa Boukadid, Rue Boutin, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)

TAS loubia – Enième report…
En reportant pour la 4e fois de suite le verdict de l’affaire dite USMA-EMCIA, le tribunal chorba loubia tente vaille que vaille, de noyer le poisson dans l’eau. Sinon, comment interpréter cette mascarade où, à chaque séance programmée, l’on nous pond un motif des plus fantaisistes. Aujourd’hui, c’est la bougatou qui est curieusement absente et le pv rédigé par Aboud Salah Bey, journaliste-rédacteur de la FAF, non encore remis au TAS loubia fassassa, en tant que pièce à conviction. La bonne blague ! Apparemment, ce tribounal peut autoritaire est apparemment incompétent. Alors si incompétent, la direction de l’UZMA s’adressera directement au TAS cassoulet de Lozâne, hada makane. Me Dehimou, avocat du club, a ajouté dans son dossier des pièces complémentaires dont les déclarations du prézidon de la FAF. En outre, notre homme en robe noire et jabot devrait effectuer un point de presse afin d’éclairer les supporters usmistes sur les suites de cette affaire et nous éviter les spéculations erronées balancées sur la toile. Quoi qu’il en soit, on prendra notre courage à deux mains et patienter une ultime fois jusqu’au jeudi 2 Décembre pour le verdict final. Arrêtez de nous mener en bateau car tôt ou tard l’USMA obtiendra gain de cause et sera rétablie dans son bon droit. Le reste n’est que littérature… Après TAS loubia, TAS chorba fric…



USMA – Place à la Champion’s League Africa…
Les Usmistes n’arrivent plus à enchaîner les bons résultats puisqu’après le nul face aux Nasriate à Santodji, les protégés de Bilalou chutent à Biskra en concédant une courte mais amère défaite. On ne va pas refaire le match mais plutôt se concentrer sur le prochain adversaire, le WAC beidaoui. Ce ne sera vraiment pas de la tarte puisque les Wydadis éliminés en 8e de finale de la coupe des Arabes par le frère-ennemi le Raja, se déplacera à Blida pour tenter de se refaire une santé après sa débâcle. Les Usmistes sont dans la même galère et doivent sortir le grand jeu pour mater les casablancais, prenables à souhait. Al hassone, jouer à Tchaker sera du 50/50 puisque la kouzina belouizdadia n’a pas été homologuée par les « experts » Cafistes. Hé bien, on fera bon cœur contre mauvaise fortune par la faute des décideurs où un club algérois est contraint d’évoluer hors wilaya. Et dire qu’on veut organiser des coupes d’Afrique, des coupes du monde alors que l’on ne possède aucune infrastructure conforme aux normes FIFA. Tous nos stades ne possèdent ni siègerie, ni toiture, ni billetterie électronique (en ligne), ni bivitate, ni kassekrôteries, ni toilettes décentes, ni ni ni… Roho dirou nini…

USB-USMA programmation douteuse…
La rencontre USB-USMA a été programmée curieusement à 17h00 (à huis-clos) alors que les autres rencontres télévisées ou non, se sont déroulées à 15h00 et 16h00. Bien sûr, la Rabita composée d’un cambiste du square Bresson et d’autres membres vendeurs de sardines à la criée, ou de latchay et de tchawtchaw, ont voulu zkara, occasionner des frais ainsi qu’une nuitée supplémentaire dans la ville des Zibans à la délégation des Rouge & Noir et priver par-là, les joueurs usmistes d’une journée de récupération… Hadi marga ya Droopy…

EMCIA - Le mea culpa de Kazouni…
L’ontrineur cannois du Miloudiat mahlabat el fakakir vient de lancer un pavé dans la mare aux canards près de Boukâat Sahnoun, lamana pouf ! Il déclare à la presse journaloustic ougâa itina, « un derby ça se joue et ça se gagne ». Ya haouji yana ! Donc, le big derby face à l’éternel rival USMA a été un vol à l’esbroufe, non, un vol hautement qualifié (par 3-0), manigancé et homologué (provisoirement) par la Rabitatoun de Brutus koustima années ‘30. Voilà qui est clair mon cher Kazouni. Un match se joue et se gagne (ou se perd) sur le rectangle vert gazonné ou tartonné, comme l’ont démontré nos amis casablancais du Wydad et du Raja. Le derby algérois est un spectacle que Ras el khechba a voulu priver les algérois en particulier, et le large public sportif en général. Un prézidon revanchard en cache toujours un autre. La preuve par smartphone concernant la non-retransmission télé de certains matchs et la programmation énigmatique de USB –USMA à 17h00 (à huis-clos) alors que les autres matchs se sont déroulés à 15h00 et 16h00… Hadi fiha louche…

Jiyaska – En cale sèche…
Après sa nette victoire sur le Miloud au khamsa jouilia, les Kanaris kui-kui du Jorjrassik Bled ont, une fois n’est pas coutume, calé à domicile face aux Bchachras de la Saoura. Viloud n’a pas trop de solutions, sachant pertinemment qu’il possède un effectif tout juste moyen. Les dirigeants limités du club kabylois avaient pourtant bombé le torse en intersaison lors du casting estival. Hé bien, ils se sont plantés et l’on commence (déjà) à reparler recrutement lors du prochain mercatito. A l’aveuglette, on enrôle zâama un attaquant libyen au somaje depuis plus de 6 mois. Pendant ce temps, Sinane le castor se pavane en Allemagne et en France sirotant un boujouli. La LDC c’est pour vendredi prochain face au Vita Club, et la suite face aux ténors que sont le Raja de Casablanca et l’Espérance de Tunis… Tzaguett âalikoum…

CR Pilcor – En panne sèche…
Dans sa kouzinette, le Ham lahlou n’a pu empocher les 3 points face à Ain M’lilon. Les poulains de l’émotif Aït Djoudjou auraient pu repartir avec une victoire sans que personne n’aurait crié au scandale, y compris Amranou le basané, comme le mexicain de Marcel Amont. On ne s’autoproclame pas champion même d’hiver comme le crie sur tous les toits, le diriktour extra-sportchif du Miloud, Sakhrou kharay skalier. Le prochain derby ne sera surtout pas décisif car il restera la manche retour. Donc, inutile de frétiller même si on ne lâche pas le poudioum… Mazal el lâab, mazal…

Nasria - Basic Omelette…
Les ex-Navigateurs des Sablettes adorent jouer les troubles-fête extra et intra-muros jusqu’à céder des points à domicile. Ça patine de partout avec et sans frites-hommelettes, ces papichettes de Parnet et du Panorama. Ya Adjalou, ta petite équipe ne sera pas la surprise de la saison, comme tu l’as balancé à Santodji. Arrête donc de leurrer les joueurs et le pôvre public de Zioui car face aux Hamraoua, ce fut un match plat, un match terne, un match qar3aâ bel bsal. Aya, circulez, y’a rien à voir, Lakhdar divague, fait des vagues et délire… Allah ghaleb…

CSC – Lavagne schtroumpfé à Bel-Abbès…
Denis la Malice risque de faire les frais après la défaite subie chez les Criquets de la Mekerra. Bien que menant au score 1-0 sur un but du longiligne Abid, le coach clubiste a mal géré le reste de la rencontre face à des Abbassi déchaînés, voulant coûtse que coûtse sortir de la zone dangereuse après une série de mauvais résultats. D’ailleurs, ils arriveront à renverser la vapeur en inscrivant coup sur coup deux buts, synonyme de victoire inespérée. Un autre résultat négatif face aux Staifia lors du prochain match risque de montrer la porte de sortie à Lavagne. De toutes les manières, son baluchon est déjà noué. Sa gorge aussi. Double Radj l’attend au tournant… Arouah ména…

Moussa Boukadid, Rue Boutin, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, alors, tu as été bien servi à Chlef ? Dommage, pas d’ovnis, pas de match arrêté, pas de 3-0… Khhh…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, Lundi 25 Novembre 2019

Lu 400 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.