dimanche, 24 novembre 2019 16:53

L’USMA rentre bredouille…

Écrit par Madjid Lahchaïchi, Rue Sidi Abdallah, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)


Le déplacement des Usmistes dans la capitale des Zibans s’est soldé par une courte défaite malgré une domination criarde mais stérile des camarades de Zakaria Haddouche et Karim Benkhelifa, joueurs qui ont donné le tournis aux Bsakras. Al hassone, les Usmistes voulaient une tchakhtchoukha, ils reçoivent un boufedjoukh à la demi-heure de jeu que Zemma n’avait pas vu venir. Après match, Biskra et ses environs ont défilé toute la nuit : Sidi Khaled, Sidi Okba, Tolga, Village Garta, Ouled Djellal, El Kantara, Besbès étaient en liesse. Les habitants ont cru à un Hirak nocturne. Ouah !… Ha lben, ha degla…



L’unique but encaissé en première méton fut, une fois de plus, sur une balle arrêtée que Zemma et son mur défensif ont géré maladroitement. Dziri le Kid et son staff technique devraient trouver des solutions fissa car les équipes adverses nous observent, nous espionnent, nous « tudient ». Il faudrait un peu plus de rigueur et de concentration afin d’éviter à l’avenir, ces scenarii cycliques. Guebli et non Djâadi est passé par là suite à un centre centimètré de son compère Dakhia. On jubile dans le camp de l’USB. Le staff technique a bien de la kesra sur la planche car Benchâa et compagnie n’ont rien à se mettre sous la dent…

Le briefing durant la pause-gazouza et le coaching de Bilalou n’ont, semble-t-il, pas donné grand-chose sinon, une seconde méton outrageusement dominée mais sans inscrire le moindre minuscule but. L’attaque des Rouge & Noir resta muette comme une carpe malgré la rentrée de Mahious à la place de Haddouche, alors que Zouari était out. Ellafi de son côté, prit la place de Belarbi, la sentinelle de service. Des attaques, des rushs, du pressing mais sans conviction puisque la défense biskrie veillait au grain, marquée par l’improvisation, la roublardise et l’ingéniosité des protégés de Leknaoui s’affalant sur la pelouse à chaque contact, histoire de grignoter quelques clopinettes. Quels comédiens…

Rentrés bredouilles de la Porte du Désert, Dziri et sa troupe après une journée de récupération, devraient se tourner vers la Champion’s League Africa, puisque l’USMA doit recevoir le Wydad Beidaoui samedi prochain à Blida Tchaker à 17h00, sauf changement imprévu. Justement, hier nos amis du WAC se sont fait avoir comme des débutants après avoir mené à la marque par 4-1 face au rival éternel le Raja voisin. Derby majnoun, sur le terrain et dans les tribunes du complexe Mohamed V de Casa. Revenus à la marque dans le temps additionnel 4-4 en match retour de la coupe des Arabes (après un 1-1 au match aller), les Rajaouis ont montré et démontré qu’ils sont la bête noire des Wydadis en se qualifiant pour le prochain tour. Alors, prudence, prudence, prudence ya Bilalou… Hou hou, dima Raja…

Madjid Lahchaïchi, Rue Sidi Abdallah, Alger Casbah…



Hé ho Kazouni, inutile de pleurnicher ni nous chanter la Marseillaise. L’histoire des matchs gagnés sur tapis vert, c’est de l’histoire ancienne…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, Dimanche 24 Novembre 2019

Lu 225 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.