jeudi, 26 septembre 2019 11:58

Les folies berbères... Lik lik, les potins…

Écrit par Said Mahchacha, Rue du Diable, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les folies berbères...


Lik lik, les potins…



LDC – Départ des Usmistes pour Nairobi…
C’est aujourd’hui en milieu de journée, que la délégation de l’USMA prendra son vol ou son envol pour la capitale kenyane via Istanbul, ville des loukoum, du kebab et de la chéchia pour une escale de quelques heures. L’arrivée à Nairobi est prévue demain vendredi aux aurores. Les Usmistes prendront leurs quartiers au Crowne Plaza, à quelques 30 mn de l’aéroport où le f’tor et le wifi sont gratuits. La piscine et la salle de fitness sont à la disposition du club. Le coach et le staff technique ont prévu des séances de décrassage et d’entraînement. Les joueurs blessés seront aux petits soins et bien pris en charge par Guillou et Youyou et d’ici dimanche, jour du match, les disponibles et les plus en forme figureront sur la short-list de Dziri le Kid et Farid Zemiti. La rencontre sera bien évidemment, pas facile du tout et il faudra sortir le grand jeu pour passer l’écueil kenyan. Bilalou a sa petite idée puisqu’il a décortiqué le jeu et l’anti-jeu de Gor Mahia qu’il faudrait surveiller comme le lait sur le feu. Allez les Rouge, d’ici là, bon voyage, bon vent et bon match pour une qualif qui est dans vos cordes… Roho beslama, selmou âala Gor Mahia…


Nécrologie – Décès de Si Larbi Ouahmed…
Triste nouvelle que nous venons d’apprendre, avec émotion, le décès de l’ancien dirigeant et mécène de l’USMA des années 1990/2000, Si Larbi Ouahmed, l’enfant de Michelet. Patron de Dekorex et homme d’affaires avéré, fervent supporter des Rouge & Noir et dirigeant infatigable, il a toujours apporté son aide précieuse financière et matérielle à son club historique en restant un partenaire de qualité. Humble, il nous quitte comme il est venu à l’USMA, dans la discrétion. L’enterrement aura lieu demain vendredi en son village natal d’Aït Hamsi, commune d’Akbil près d’Ain El-Hammam (ex-Michelet). Sincères condoléances à sa famille et ses proches. Que Dieu le Tout-Puissant l’accepte en Son Vaste Paradis et Lui accorde toute Sa Miséricorde… Allah yerrahmak Si Larbi…


L1 Fafa / PSG 0 Reims 2 – Champagne au Parc…
Pour le compte de la 7e journée du championnat de madame la France disputée hier mercredi, les Parisiens se sont fait surprendre au Parc des Princes par le Stade Rémois, cher à Raymond Kopa, par 2 buts à zéro. A l’image de Jean Neymar irrité, énervé, toute l’équipe est passée à côté de la plaque chauffante. Il n’y a eu ni arrêt de la rencontre à la 78’, ni vandales saccageurs, ni barbares hystériques, ni violence, ni envahissement de terrain, ni Amar Bouzouar. Il y a des jours comme ça et il faut accepter la défaite sportivement même si elle est difficile à digérer. C’est la douche froide… A Paris, le Moët & Chandon Impérial coule à flots…


Jiyaska 0 CRB 3 - La raclée belcourtoise et les folies berbères…
Avant-hier à Tizizou, la Jiyaskanari kui-kui s’est fait battre à plate couture par le CRPilcor venu zâama limiter les dégâts. Hé bien non, les Zouaoua ont plutôt facilité la tâche aux protégés de Amranou le basané. En encaissant un but dès la 11’ de jeu par Djerrara l’ex, les Kanaris déplumés ont usé et abusé de balles longues, flottantes, à la hussarde, à l’emporte-pièces, courant et parcourant le terrain du 1er Novembre sans trouver les bois ni la chebka de Gaya Merbah, l’enfant de Tadmaït. Affolés en encaissant un doublé en trois minutes top chrono par Belhaouel, les choses commencent se gâter. Mécontents, frustrés, les « sympathiques » supporters de la Jiyaska commençaient à arroser la pelouse par une multitude d’objets volants non identifiés mais on a pu reconnaitre des bakhsissettes. Furieux, ils finirent par saccager les grilles de séparation près du tchunnel et envahirent le terrain. El harba tsalek ! Les arbitres, les joueurs, les staffs, le diligui téléguidé prennent leurs jambes à leur cou, protégés par un service d’ordre peu nombreux. La gente féminine présente dans la tribune « familiale » avait déjà disparue. Ali sikour ! La partie fut interrompue puis définitivement arrêtée à la 78’ de jeu après le triste spectacle fournit par des supporters hystériques pour une défaite dure à avaler. C’est la douche écossaise… A Tizi, les Marabunta sont de retour. Yaaaye, les folies berbères…


Jiyaska 0 CRB 3 - Propos indécents…
Le diriktour-salarié du CRPilcor, lors d’un point de presse après match répondant avec son flegme septuagénaire aux micros baladeurs de journaleux avides de faux-scoops et de désinformation, n’a à aucun moment « condamné » les scènes de violence, le comportement scandaleux et l’occupation du terrain par les envahisseurs des stades. Ceux-là même qui, la veille de la dernière journée de la saison passée, Bunny le blédard avait proposé à l’ex-manager Aramiste clubiste lors d’un enregistrement vocal diffusé sur la toile et les médias. Evasif, le chahar de Madar Oualou a juste zâama « déploré », banalisant ce triste spectacle. Par ailleurs, le journaleux de « Boubled TV » parle de sabotage alors que le Péteur fouha tous gaz dehors, titre « la Jiyaska sabotée », après la 5e journée de chompiouna. Allons, allons, ce sont des arguments fantaisistes balancés par une presse aplatventriste, kachiriste, à l’affût du moindre kasse-krôte grantéta et une kanéta gazouz. Arra kémia… Charr ya charr…

Clubs SDF cherchent domiciliation…
Le vieux et mythique stade de Santodji devient par excellence, le stade des clubs Algérois SDF. Ben oui, puisque outre l’USMA, gérante de cette enceinte depuis 1996 et qui en a encore pour un bail, d’autres clubs ont élu ou veulent élire domicile à San Siro. Le Paradou puisque non autorisé à évoluer au stade d’Hydra la tchitchi. El-Harrach de Semsem y a évolué par deux fois ainsi que les frites-omelettes du Nasria. Le stade de Lavigerie non homologué pour cause de pelouse cata et la kouzina du 20 Août fermée en raison des incidents dramatiques du concert de musique de Soul to Soul. Il n’est pas à écarter que le CR Pilcor voudrait aussi évoluer dans ce stade. A présent, c’est Bent el Djar qui cherche à retourner à Bouloughène. Kazouni insiste pour évoluer sur cette pelouse tartonnée après la bonne affaire réalisée face au PAC. Le gazon du khamsa jouila ressemblant plutôt à un champ de batata hlouwa, on se rabat donc sur St-Eugène. La direction de l’USMA devrait fixer à 500 DA la place pour les clubs recevant sans pour autant toucher le moindre sou de la recette du stade. Il ne faudrait pas oublier les lourdes charges de location des vestiaires, l’éclairage nocturne, le tableau d’affichage, l’eau courante, l’eau chaude et les honoraires des stadiers… Mazal l’ERCIKA, mazal mazal…


Sinanou – Whisky à gogo…
Pour l’anecdote et, selon Actu Sport, le prézidon aux dents longues des kanaris coui-coui, a été interpellé par la PAF soudanaise à l’aéroport de Khartoum lors du retour de la Jiyaska sur Alger, pour infraction au code des douanes. En effet, l’adepte de Bacchus a été choppé en flagrant délire en train de faire passer quelques bouteilles de whisky (achetées au duty free shop) alors que la réglementation n’en autorise qu’une seule. Il a fallu l’intervention des officiels de l’ambassade pour une solution « diplomatique ». Décidément, cet hurluberlu dézingué, lorsqu’il n’est pas sous l’effet de l’alcool, il le transporte zkimi, en toute illégalité… A madame encore à boire, hic, tchin… hic, tchin tchin… A madame, djibni glaçons…


Said Mahchacha, Rue du Diable, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, alors, tu pars au pays des bédouins pour le match retour face à Dhofar. Le trajet de + de 1000 km, tu le feras en bus ou à dos de chameau ? Khhhh…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.


Alger, Jeudi 26 Septembre 2019

Lu 467 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.