samedi, 10 août 2019 19:08

LDC / Sonidep 1 USMA 2 : Benchâa, bourreau des nigériens...

Écrit par Zakaria Bounijer, Rue de Tombouctou, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Excellente opération extra-muros réalisée par la bande à Dziri en terre nigérienne face au Sonidep local.

Bien que menés par un but à zéro dès la 14’ sur un péno cadeau offert par le referee de surface Salissu Basheer, les Rouge & Noir ne se découragèrent pas même si le baroudeur du jour Benchâa, rata une ou deux occasions d’ouvrir le score. D’une claquette, Zemma dans un réflexe, nous évita une seconde réalisation qui aurait pu compromettre nos chances et fausser les calculs du staff technique. C’est la méton. Les joueurs rejoignent les vestiaires pour glouglouter quelques rasades d’eau fraîche et de boissons sucrées. Chouia glucose. Dziri le Kid donna les consignes de rigueur à ses poulains toujours attentifs et la suite, tout le monde la connait… Zako haz chbek…

Les camarades du remuant Ellafi se firent menaçants jusqu’à la 51’ où le nouveau goléador des Rouge, Zakaria Benchâa, nivela la marque par une tête décroisée rageuse suite à un corner. Archam, hada bount. Dix minutes plus tard, le même Benchâa brûla la politesse à ses deux anges gardiens et s’en alla battre d’un tir croisé à ras-de-terre. Meskine le gardien n’a vu que du feu. Archam, hada zawaj. Assommés après avoir été groggy dix minutes auparavant, les nigériens n’ont rien compris à ce scénario où les Usmistes sont parvenus à renverser la vapeur. El qadra darat 3al keskès. Coach Dziri opéra un changement par Mahious qui remplaça Benchâa pour des considérations purement tactiques, 75’. Le match fut bien géré jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre nigérian… Tarr lahmam…

Bien sûr, aucun organe de presse ne daigna accompagner la délégation algéroise à Niamey. Bien sûr, khlass tach’ham, khlass les voyages et les prises en charge all inclusive en 5 étoiles dial tiyou. Bien sûr, on préfère réserver les unes de certains torchons nauséabonds aux nageurs en eaux troubles, champions de la magouille en coulisses et des combines du Jorjra à Cirta. Bien sûr, les infos sur la bande-annonce d’une télé khorti, préfèrent donner les résultats de la LDC et la coupe de la CAF dans le désordre. Chghol quarté. Bien sûr, pas de retransmission télévisuelle de la pôvre Yatima kachiriste. Bien sûr, pas de reporter radio Jbiber ou radio Aïcha. Bien sûr, l’USMA dérange. Bien sûr, les klebs continueront d’aboyer, la caravane passe imperturbable… Qiiiww…

Zakaria Bounijer, Rue de Tombouctou, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, tu as dis zoudj zmagra et un gabonais. Saha, le gabonais, il parle ?

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer… Saha Aïdkoum ya les Rouges…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.


Alger, Samedi 10 Août 2019

Lu 152 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.