samedi, 26 janvier 2019 02:57

L’USMA doit se faire pardonner !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quatre jours après la défaite concédée à Sétif face à l’ESS, l’USMA voudra rectifier le tir en gagnant devant la JSS. Elle n’aura pas droit à l’erreur ce samedi (16h) à Omar Hamadi. Ses supporters sont à cran après l’élimination de la Coupe d’Algérie


Mais si la victoire tourne le dos à l’USMA depuis deux matchs (DRBT et ESS), ses supporters devraient se tenir à ses côtés. Continuer à jouer dans un contexte de tensions permanentes jusqu’à la fin de saison ne mènerait le club à rien. Les supporters sont frustrés et exigent des joueurs mieux que ce qu’ils leur ont donné à voir au cours des deux derniers matchs. Le mieux à faire et le plus court pour Thierry Froger et ses hommes reste de remporter une victoire demain.
L’USMA est éliminée de toutes les Coupes auxquelles elle était inscrite. La Coupe de la CAF devant El Masry de Port Saïd (1-0, 0-0) la Coupe Arabe face au club soudanais d’El Merreikh (4-1, 2-0) et celle d’Algérie par l’ESS (3-1). Des éliminations qui ont toutes été mal perçues par les supporters qui craignent désormais que le titre de champion de L1 échappe au club. Pour ne pas vivre ce scénario catastrophe, l’équipe doit retrouver la foi dans son jeu elle qui a été encore bien fragile face à l’ESS.
L’USMA souffre d’un déséquilibre collectif parce que ses individualités fortes ne sont pas à leur meilleur niveau. De Zemmamouche à Meziane en passant par Chafaï, Cherifi, Benkhemassa, Bouderbal ou même Ibara, trop de joueurs usmistes affichent un rendement insuffisant à des postes clés. Pour Froger, il est probablement temps de trancher dans le vif pour tenter d'améliorer son équipe autant que pour envoyer un message à son vestiaire en lui rappelant que personne n'est intouchable.
La question d’un rajeunissement se pose et les possibilités existent. Mansouri, qui se morfond entre le banc et la tribune, pense à un départ alors qu’il pourrait être une solution compte tenu de la méforme de Zemmamouche. Avec Hamra, Bedjaoui et Benhamouda, qui gagne du temps de jeu ces dernières semaines, Froger pourrait apporter cette fraîcheur dont l’USMA a besoin.
En tous cas, le pari vaut le coup d’être tenté, à condition de placer ces joueurs dans de bonnes conditions.
Le système Froger convient-il à l’USMA ?
On a tendance à critiquer Froger sur le système mis en place. Beaucoup lui reprochent de jouer avec 3 milieux récupérateurs, y compris lorsque son équipe évolue à Omar Hamadi.
Le problème pourrait ne pas venir forcément du système, mais Froger pourrait tenter le 3-4-1-2 qui présente l'avantage d'aligner Zouari dans un rôle de meneur tout en rapprochant Ellafi de l'axe de l'attaque pour le rendre plus dangereux en donnant plus de liberté aux latéraux. Cela permettrait également de mettre en valeur ses individualités fortes.

La solution ultime : virer le coach ?

Difficile à envisager. Froger est sous contrat jusqu’à la fin de la saison (contrat d’une année renouvelable) et le limoger reviendrait à le faire asseoir sur un joli pactole. L’entraîneur usmiste sait qu’il toucherait une grosse indemnité en cas de licenciement et cela suffit à écarter l’hypothèse d’une mise à la porte.
Froger n’a aucun intérêt à démissionner et l’USMA perdrait beaucoup financièrement à le limoger. Si l’USMA doit se relancer ou couler davantage, ce sera avec Froger

Serrar doit-il partir ?

Le rôle d’Abdelhakim Serrar reste des plus flous. Le directeur sportif de l'USMA ne semble avoir qu'une influence limitée sur les décisions du club quand celle de son prédécesseur (Rebouh Haddad) paraissait trop large. En particulier sur la question du mercato.
Le directeur sportif de l’USMA ne semble pas avoir les pleins pouvoirs et ne dispose pas de l’omnipotence de son prédécesseur, notamment sur le plan financier.
Dans sa situation, Serrar peut avoir intérêt à déléguer davantage sur la question des transferts. Pointé du doigt après un marché estival catastrophique, Serrar se libérerait d'un fardeau assez lourd tant sa marge de manœuvre pour recruter semble limitée et pourrait se consacrer davantage à la défense des intérêts de son club, notamment au niveau de la ligue.

 

FEUILLE DE MATCH

 

19e journée du championnat national de Ligue 1
· Date : samedi 26 janvier 2019
. Horaire : 16h00 (huis-clos)
. Stade : Omar Hamadi (Bologhine) - Alger

Image Arbitres de la rencontre
· Arbitre centre : MUSTAPHA GHORBAL
· Arbitre assistant 1 : MOHAMED A. AYAD
· Arbitre assistant 2 : MOHAMED L. ARAF
· 4e arbitre : MOHAMED TIZIZOUA


Météo 

· Temps : ciel plutôt dégagé
· Température à l’heure de la rencontre : 10°
· Vent : faible à modéré
· Humidité : 60%

Télévision

·Pas de retransmission du match


U S M Alger 

Classement : 1e
Points : 37
Joués : 18
Buts pour : 32
Buts contre : 15
Goal avérage : +17

A domicile

Au cours de la phase "aller", l’USMA a joué 8 fois à domicile (7 fois au stade Omar Hamadi et 1 fois au stade du 5 juillet d’Alger). Elle s’est imposée à 6 reprises, a fait match nul 1 fois et s’est inclinée une seule fois.

- 6 victoires : DRBT (3-1) – CABBA (3-1) – ASAM (3-0) – MOB (5-1) – JSK (1-0) – CSC (2-1)
- 1 nul : MCA (0-0)
- 1 défaite : ESS (0-1)
- Nombre de buts inscrit 17 (53% des buts inscrits au total 17/32)
- Nombre de buts encaissés 5 buts, soit un peu plus de 33% des buts encaissés (5/15).

La forme actuelle

Après l’éclatante victoire devant le NAHD (4-1), l’USMA s’est faite accrochée par le DRBT (1-1) puis sèchement battue et éliminée en Coupe d’Algérie devant l’ESS (3-1). Sur le plan des résultats, les Rouge et Noir ont entamé l’année 2019 en dents de scie. Accusant un déficit sur le plan physique, les usmistes alternent le bon et le moins bon. Le fait de ne pas avoir bénéficié d’une trêve et les nombreuses absences pour blessures parmi l’effectif, expliquent pour partie cette baisse de régime.

Le contexte

Pointé du doigt par les supporters usmistes comme principal responsable de la crise de résultats de l’USMA, Thierry Froger joue gros face à la JSS samedi après-midi (16h00).
La colère du peuple usmiste se lit sur les réseaux sociaux, sur les pages dédiées à l’USMA et sur les murs de certains fiefs des Rouge et Noir. Thierry Froger est le premier visé. Les objectifs qui lui avaient été fixés en début de saison sont en train de s’envoler, les uns après les autres. Son équipe vient d’être éliminée en 8e de finale de la Coupe d’Algérie, après s’être contentée d’un match nul devant le CABBA, potentiel relégable.
Depuis la défaite concédée en championnat devant l’ESS, et hormis la victoire acquise devant le NAHD à Omar Hamadi (4-1), Thierry Froger semble incapable de relancer l’USMA. Et les supporters sont à bout.
D'une manière ou d'une autre, le discours de l'entraîneur usmiste ne passe plus. Le contraste entre l'équipe capable d’écraser tout sur son passage à l’automne dernier et celle qui donne l'impression de ne plus mettre un pied devant l'autre depuis le début de l’hiver est criant. Pourtant, l'effectif, loin d’être fondamentalement bouleversé, a été étoffé par la venue de Zouari, Ellafi et Belarbi. Mais le compartiment le moins nanti (la défense) n’a pas reçu les renforts nécessaires.
Froger a-t-il d’autres solutions pour tenter d’enrayer cette mauvaise passe ? Saura –t-il trouver les options qui relanceraient son équipe ?
Loin de constituer un handicap, le huis-clos infligé au Club pourrait représenter une aubaine pour le technicien français qui dirigera son équipe loin de toute pression

Le groupe

Gardiens – M.L. Zemmamouche, I. Mansouri, M. Berrefane
Défenseurs – R. Cherifi, W. Ardji, M. Meftah, M. Benmoussa, F. Chafaï, M. Benyahia, 
Milieux – M. Benkhemassa, O. Chita, A. Benguit, K. Belarbi
Attaquants – M.A. Hamia, P. Ibara, M. Ellafi, R. Bouderbal, A. Zouari, A. Meziane

Les absents

Blessés : 
Incertains :
Suspendus : Koudri

Retour sur le match "aller"

Après une qualification aux quarts de finale de la Coupe de la CAF, les usmistes avaient lourdement chuté à Bechar (3-0). La multiplication des matchs à des dates rapprochées avait eu raison des Rouge et Noir, saturés et éreintés par une programmation démentielle.
Le score avait été acquis en première période au cours de laquelle les usmistes avaient perdu toute concentration, notamment sur le but de Youssoufa (45e +1) et sur le deuxième but inscrit par Zaïdi (45e +2). Les buts de la JSS ont été marqués par Zaïdi (24e et 45e +2) et Youssoufa (45e +1)


J S Saoura

Classement : 5e
Points : 24
Joués : 17
Buts pour : 15
Buts contre : 8
Goal avérage : +7

A l’extérieur

La JSS voyage plutôt bien puisque, en 9 rencontres disputées à l’extérieur, elle s’est inclinée à 3 reprises (CSC – NAHD – DRBT), s’est neutralisée avec ses adversaires 4 fois (JSK – ASAM – MCA – MCO) et a réussi à ramener 2 victoires (MOB – ESS).

- 3 défaites : CSC (1-0) – NAHD (1-0) - DRBT (1-0)
- 4 nuls : JSK (0-0) – ASAM (0-0) – MCA (0-0) - MCO (1-1)
- 2 victoires : MOB (0-1) – ESS (0-1)
- Nombre de buts inscrits : 3 (20% des buts inscrits au total 3/15)
- Nombre de buts encaissés : 4, (50% des buts encaissés au total 4/8).

En résumé, la JSS est une équipe qui marque presque autant qu’elle encaisse lorsqu’elle joue à l’extérieur

La forme actuelle

Après une sévère défaite enregistrée en Tanzanie devant Simba Sports Club (3-0) et le nul concédé à Bechar face au Ahly du Caire (1-1), et le limogeage de l’entraîneur Nabil Neghiz, la JSS conduite par Karim Zaoui est allée imposer le partage des points au MCO (1-1) dans un match de mise à jour.

Le contexte

Pour la première fois de sa jeune histoire, la JSS s’est qualifiée à la phase des poules de la Ligue des Champions. Une compétition qui constitue un bonus pour cette équipe qui commence à imposer le respect à ses adversaires sur le plan national. Eliminés de la Coupe d’Algérie, les saouris concentrent leurs efforts sur le championnat pour, d’abord assurer leur maintien, puis viser une place sur le podium.


Le groupe

Gardiens – A. Natèche, K. Boukacem
Défenseurs – M. W. Tiboutine, H. El Hamri, Y. Konaté, I. Bekakchi, N. Khoualed
Milieux – I. Merbah, T.E. Ulimwengu, A. Bouchiba, I. Farhi, M. Rebaï, I. Boubekeur
Attaquants – S.A. Yahia Cherif, Z. Hammar, M. E.H. Boulaouidet, M. Djallit, M.E.A. Hamia, R. Bekbouka, H. Zaïdi

Lu 598 fois Dernière modification le samedi, 26 janvier 2019 09:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.