lundi, 31 décembre 2018 11:10

Zouari, le scorpion de la Mekerra, rejoint l’USMA…

Écrit par Kamel Gourai, Rue d'Anfreville, Alger Casbah...
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Mister Hakoum met le turbo…

Serrar vient de frapper un grand coup dans ce mercato chetoui en recrutant le métronome de l’USMBA, Abdelkrim Zouari. Le DG des Rouge & Noir dribble le DG du CRB et rafle la mise car c’est le joueur que Mister Hakoum voulait déjà depuis quelques mois pour compléter à deux éléments près son puzzle…


Natif de Saïda, l’enfant de la steppe âgé de 29 ans (né le 14 Juillet 1989) a roulé sa bosse en passant par la JSM Chéraga, l’OMédéa, l’USM Koléa, le MC Saïda et enfin, l’USM Bel-Abbès où il s’est forgé pour devenir un attaquant polyvalent racé. Petit par la taille (1,70 m), grand par le talent, Abdelkrim Zouari a toujours sorti son épingle du jeu. Meilleur pied, un gauche messmoum, jouant tantôt meneur de jeu, tantôt au couloir droit, clairvoyant, il sait distiller de bonnes balles, des balles de buts lorsque ce n’est pas lui qui les mets au fond des filets. Ses tirs aussi puissants que fulgurants des 30 yards sont précis et rarement hors du cadre. Véloce, aussi bon dribbleur que Hakoum, Zouari est le joueur idéal qui manquait à l’USMA. On rappellera que ce joueur s’est illustré lors de la finale de la coupe d’Algerie face à la Jiyaska, qiw, en délivrant à son compère Hamza Belahouel, deux passes décisives ayant fait mouche. Du mouskoutchou. Thierry Froger devrait être satisfait après l’avoir été avec Belarbi et Ellafi… Raho dja el âagrab, raho dja…

Krimo a émargé hier, dans le bureau de Hakim Serrar, son bail le liant avec les Rouge pour 30 mois puis a fait le tour du propriétaire en visitant les installations sportives et annexes du club. Enfin, le Scorpion de la Mekerra a pris quelques selfies pour la postérité. Il sera présenté à la presse et au public prochainement. Ravi d’avoir rejoint le grand club de Casbah-Soustara Bab El Oued-Santoggi-Zghara, non seulement par conviction mais aussi pour son projet sportif et ses challenges car, après avoir remporté la saison écoulée la Coupe et la Super-Coupe d’Algérie, Zouari espère récidiver en 2019 avec pourquoi pas, une autre coupe et fêter avec les Usmistes, le titre de champion. C’est dans le domaine du possible et s’il a opté pour l’USMA, c’est pour remporter des titres avec Ouled El Bahdja. Le Virage Electric Orchestra lui prépare d’ores et déjà quelques refrains pour le booster et l’encourager dans une nouvelle aventure aux couleurs Rouge & Noir... Sahbi, rana nqar3o fik… Welcome home Zouari…

Au cours de l’année 2017/2018, Zouari a porté le dossard n° 11 à Bel-Abbès, titulaire durant 2394 minutes pour 29 matchs joués, et a inscrit 5 buts. Il a cédé sa place à 9 reprises, n’a jamais chauffé le banc des remplaçants et n’a écopé que de 2 cartons jaunes, donc un joueur régulier. Ce sont là quelques stats en souhaitant qu’il fasse mieux avec l’USMA. Avec cet élément, coach Froger tient enfin son meneur de jeu en lieu et place de Sayoud qui sera appelé, peut-être, à faire sa valizette. La mise à prix est de 2 milliards, avis donc aux amateurs. Hakim Serrar, pour terminer son puzzle, est sur la piste d’autres joueurs à vocation défensive. Chut, c’est top-sucré même si les habituels charognards de certains tabloïds versent dans la spéculation et la désinformation, véritable propagande de surenchère et de faux scoops. Les supporters Usmistes sont contents et font confiance à Serrar d’avoir chipé Zouari, objet de convoitises d’une concurrence sans le sou. Quant à l’USMA qui ambitionne de remporter, pourquoi pas, le doublé, elle possède la maîtrise de son budget à la hauteur des deux challenges restant à disputer et veux mieux préparer la nouvelle saison… Serrar ? Bien faire et laisser braire…


Hé ho Kazouni, Amroucha boucla cherche désespérément un avant-centre. Mahious prêté aux Noir & Rouge M’lilanais, il n’aura pas Hamia ni Benchâa même pour 10 milliards…

Lyoma affaire chorba loubia + mchati sardine… Miam, slurp… 

Aya, tchao ya Sghar et bon match la3chiya… Tah-ya Za-za-yer…

Kamel Gourari, Rue d’Anfreville, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite… 

Alger, 31 Décembre 2018

Lu 904 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.