vendredi, 28 décembre 2018 13:23

Rue des potins...

Écrit par Mhidine Damerdji, Rue Sallustre, Alger Casbah
Évaluer cet élément
(2 Votes)

A l’USMA, on ne recrute pas que chez les Séniors puisque la Direction Technique du club des Rouge & Noir vient de dénicher deux perlouses chez les U15.

Une bonne pioche du DTS Rachid Aït-Mohamed qui ratisse large et ne néglige aucune catégorie. D’autres joueurs sont en cours de prospection sur tout le territoire national. Les meilleurs seront retenus afin de poursuivre leur cursus académique dès que le Centre de Formation de l’USMA ouvrira ses portes… L’Ittihad madrassa…



USMA – U15 à l’affiche…
La page officielle du club des Rouge & Noir nous annonce le recrutement de deux jeunots appelés à renforcer la catégorie U15. Abdelkrim Nâamani, milieu de terrain international qui a joué à El-Attaf et Hocine Zahzouh, milieu offensif également international ayant évolué à Méchéria. Ces deux joueurs de la classe 2003 dont on prédit un avenir radieux, ont été dénichés par le DTS du club Rachid Aït-Mohamed. Pourvu qu’ils soient bien pris en charge par le staff technique de la catégorie en attendant l’ouverture du Centre de formation d’Ain Benian dès l’été prochain... Bon vent ya louled…


USMA – Retour à la maison des internationaux locaux…
Après avoir été convoqués et participé à un match zâama amical, inutile, à huis clos, hors date FIFA, à Dohdoha face aux Qatariotes, notre quinté défense-milieu-attaque lessivé au CTN par des entraînements intensifs et par cette rencontre de trop, plus le long et éreintant voyage (10.000 km aller-retour), après un excellent match fourni, doit se retremper dès demain dans l’ambiance coupe, notre péché mignon. L’adversaire n’est autre que l’USMBA qui a battu hier la modeste équipe de Cherchell-Césarée. Thierry Froger, l’alchimiste de Bologhine, sait parfaitement à quoi s’en tenir et devra briefer ses poulains afin de bien gérer ce tour. Dame coupe nous réserve parfois de bonnes et de mauvaises surprises, donc, il ne faut surtout pas tomber dans la facilité ou l’énervement qui risquent de déconcentrer les joueurs. La rencontre peut aller jusqu’aux prolongations et même aux tirs au but alors, pour éviter cet over time, mieux vaut obtenir la qualif dans le temps réglementaire, c’est-à-dire gagner sans se poser trop de questions. Il faut être frais et dispos pour se déplacer 3 jours plus tard à Tadjenanet. Capicci ? Aya les Rouge, faites-vous plaisir et faites-nous plaisir. Ouled El Bahdja et le Virage Electric Orchestra seront derrière vous pour vous soutenir corps et âme… Bounani ya l’USMA, bounani…


32e Coupe d’Algérie… 4 ténors à la trappe…
Le Difâa Tadjenanet, l’Olympique de Marseille, oops, de Médéa, la Jiyas kanari kui-kui, club le plus sous-titré du Jorjra et les Bchachra de la Saoura (coucou Zaroito) ont été happés par la trappe de Lalla la Coupe. Les deux derniers clubs cités ont sous-estimé voire méprisé Ghriss et l’ex-Palestro. Résultats des courses, ils se sont plantés et ils apprendront à leurs dépens, que tel est pris qui croyait prendre. Qiw. Les 16e se dérouleront durant ce long week-end de la bounani puisque le 1er Janvier 2019 verra Village People Moussa recevoir à Jijel, stek stek, les Miloudiettes qui partent avec les faveurs des pronostics en bombant le torse. Mais attention aux pièges des cendrillons… Balakou takhasro…


Coupe d’Algérie : la coupe est pleine…
Si tout est aboubri correct pour les rencontres de 16e de coupe, une seule désignation chiffonne l’esprit. En fait, c’est le match opposant Village Moussa et les Marchands de Chiffons Algérois programmé pour le 1er Janvier 2019. Mais alors pourquoi pas le 27, 28, 29, 30 ou 31 Décembre alors que les deux clubs ne sont pas tenus pas une quelconque compétition, et que le lieu de la rencontre, Jijel, est libre comme le vent ou comme le génie du film Le voleur de Baghdad (Sabu). Non seulement on fait plaisir aux potes mais encore, on fera décaler le match de chompiouna à la demande du club de la mahlabat el fakakir. Le Père Noël est une ordure… Après la croisière, la Farineuse et la Rabiteuse s’amusent…


CRB – Aksouh pressenti DTS au Chabab…
Décidément, le CR Pilcor lorgne toujours du côté de l’USMA pour tenter d’enrôler quelques compétences Usmistes. Naturellement, c’est l’ex-chairman et actuel diriktour général du club de Lâaqiba qui tire les ficelles. L’enfant de Madame Lafrik qui adore la pâtisserie de Kolala n’est pas contre cette idée si rémunération intéressante, sinon rien. Il rejoindra son pote Mustapha El Bouri que Saïd a mis dans le collimateur après une bourde administrative. On n’attend plus que la venue de Reda Abdouche pour chapeauter l’administration. J’ajouterais même que douktour Zino Ladj actuellement chez les Nasriate et ex-kiné de l’USMA, pourrait rejoindre le staff médical de la kouzina belouizdadie… Chabab Ittihad Soustara…


RCK – Coup de bluff…
En acceptant de jouer au khamsa jouilia, donc de recevoir l’EMCIA sur son terrain de domiciliation lors du précédent match de coupe, le prézidon-sanctionné du RC Coups Bas Farès Aounouni s’est planté en croyant percevoir la mséréfa ou recette du stade. Que nenni ya ouahed attammâa ! Par l’odeur alléchée de la proposition indécente de Kassi kharay skalier, le club Koubbaoui a tout perdu y compris sa crédibilité, au lieu de recevoir tranquillement le Miloud à Benhaddad. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras… Elli yahssab ouahdou, ichitlou… Qiiiwww, echahh…


EMCIA – On soigne bien son neveu…
Nadiro, le neveu de Kassi kharayh skalier, a été imposé bessif, drâa, pour évoluer dans la catégorie réserve du club de la mahlabat el fakakir. Koubbiste kima Lamara, le joueur tocard touche une mséréfa de quelques 30 briques en signant un contrat proufissiounnel alors qu’il ne fait pas l’unanimité depuis sa venue en intersaison du RC Coups Bas. Décidément, le piston est toujours de mise dans cette foutue baraque mahlaba machin chouette où l’on se permet tout. Y’a toujours les passe-droits. A boire et à manger…Chahham ya bnamma…


EMCIA – Les autres fantasmes du Miloud…
Certes, Meziane Little Big Moh sera libre d’ici la fin de saison, alors Kassi kharay skalier, ne rate pas une occasion pour tenter de détourner l’enfant du Titteri. Seulement, le joueur veut évoluer de l’autre côté de la mer comme l’ont fait ses ex-coéquipiers Ferhat, Abdellaoui et Darfalou. Cela ne sera pas une mince affaire et le big-boss du club, Ali Haddad, devra faire une belle offre pour maintenir Meziane pour au moins une autre saison. Sinon, bon vent et bonne réussite dans un club d’outre-mer mais pas chez Lalla Moulati bent el djar el hadjbana… Elli hab ezzine, yasbar lâatabo…


EMCIA – Flagrant délire et divagations…
L’ontrineur du Miloudia, Adilou boucla sel et poivre, est en plein délire. Il déclare qu’avec loui, meskine, le Moyen des Club d’Alger peut terminer à la 2e place. C’est clair, il ne peut plus parler de titre ni de sous-titre et, pour leurrer encore les supporters, il évite d’employer le mot podium au risque de se faire valser. Bien sûr, Stéf et Béchar sont à l’affût et ne rateront aucune marche pour grimper plus haut et désarçonner les Zouaoua, oua-oua. Ces derniers finiront par trébucher et se retrouveront quelques places plus bas. Le scénario classique. Donc, le coach des kilotate verde leone qui n’a jamais remporté le moindre titre dans sa petite carrière Jobert itinérante, ne connait pas encore la mentalité du supporter titi algérois. Il risque même de rendre le tablier ou de se faire démissionner s’il ratera non seulement le poudioum mais aussi les deux tchbatchaq en course. Véritable course à l’échalote… Hadi hiya Miloudiette l3âm el djaye…


Jiyaska – Tabti convoité chez les pays des pétro-dollars…
Pas moins de 60.000 $ par mois ont été proposé à Tabti, le faux meneur de jeu du club de la Mekerra. N’ayant pas encore touché ses arriérés, il veut à tout prix quitter l’USMBA pour évoluer sous d’autres cieux, plus cléments, plus sérieux. Les Zouaoua oua-oua peuvent mettre la croix dessus car ce n’est pas avec 40 ou même 200 briques qu’il va signer. Sa mise à prix est fixée à 300 briques. Donc, ya le gargotier et le Hibou-d, allez faire la quête à Sidi Valoua pour pouvoir vous payer ce joueur. Non, l’USMA n’en veut pas car le vestiaire est assez encombré comme ça. Tabtab Titi ne portera pas les couleurs jaune et vert du club le plus sous-titré de la Berbérie. En tous les cas, les supporters sont frustrés de ce recrutement aboubriste par des joueurs moins que moyens, moins que rien, donc trois fois rien c’est rien. Allez chercher le messie ailleurs… Pour quelques olives de plus…



Ziyaska – Recrutement raté…
La direktioune des Zouaoua oua-oua déjà kui-kui se trouve dans un dilem kima hadak dessinatour de presse (koukou agma y’A3li). Elle ne peut se permettre que des joueurs de L2 à 40 briques + 5 litres de zit zitoune + 2 kg d’ihvouven, car ceux de L1 sont trop onéreux. Tiens, par exemple le Tabtab Titi réclame 300 brichkettes + une oliveraie à Boulhilet alors qu’il ne casse pas une noix. Surmédiatisés par une presse folamour, c’est les journaleux qui servent de baromètre en plus de photos tape à l’oeil. A présent, bodross le castor doit d’abord payer 3,5 milliards de cts, somme représentant les impayés de certains joueurs ayant abandonné tantôt le navire kabylois en détresse. Sinon, oulach recrutement, dixit la CRL. Les deux tabloïds relais zoubia du club du Jorjra, tentent vaille que vaille de nous présenter les nouveaux joueurs comme des starlettes, alors qu’il n’en est rien. Que du bluff, que du flop, du khorti. Les Barbarians Ultra Boys ne sont pas contents. Ils risquent de se faire entendre ou alors boycotter les matchs au 1/11. D’ici là, on verra bien si les bakhsisettes du kmardji relèveront le défi après le coup de grisou de Ghriss. A noter que même l’adjoint la mouche, vendeur de sawrine à la criée à Tizizou, veut être autoritaire en mettant son grain de sel nuancé par des menaces à l’encontre de Kabaré qui adore les diksotèques. L’ultimatum est lancé jusqu’au 4 janvier à minouit. Inoui ! … Aqli tkhammimagh amkara khadma3…


Hé ho Kazouni, Village Moussa n’est pas Kouba…


Lyoma affaire kseksou 7 khdari… Miam miam… 

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

Mhidine Damardji, Rue Salluste, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite… 

Alger, 28 Décembre 2018

 

Lu 484 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.