samedi, 20 octobre 2018 09:54

Un Nul Aigre-Doux

Écrit par Tahar Lâagrab, Rue des Mameluks, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’USMA a raté hier une belle opportunité d’empocher les 3 points et de prendre le large. Pourtant, rien n’indiquait que les Abbassi allaient revenir au score...


Image

L’USMA a raté hier une belle opportunité d’empocher les 3 points et de prendre le large. Pourtant, rien n’indiquait que les Abbassi allaient revenir au score. D’abord, deux coups de semonce sur les poteaux gauche et droit de Nadjib Ghoul par Benguit puis Meziane P’tit Moh. Ce n’est que partie remise puisque trois minutes avant la méton, le milianais Oussa Chita trompe le gardien sur corner bien botté par Cherifi, le chéri bibi qui a entendu des vertes et des pas mûres de la part des supporters de son ex-club. On se congratule en encourageant Chitouta pour son premier but avec les Rouge. Il était aux anges car il sait que Belmadou le suit de très près. Hé hop, on se dirige vers les vestiaires pour le p’tit quart d’heure de pause-citronnade dans ce premier half sifflé par le sieur Bouzrar… 

Reprise et même scénario, les Usmistes gèrent le match à l’économie et premier sandjma voyant Ibara, Prince de la Mekerra, prendre la place de Mahiouso juste avant l’heure de jeu. A la 69’, Meziane alerta Ibara sur la gauche et d’un titre croisé à ras-de-terre, rajoute le second but. On jubile sur le terrain, on fait la fête dans la tribune du kop d’Ouled El Bahdja, pensant que khlass, c’est le kapo technique. Auparavant, 64’ Bouderbal cède sa place à Benmoussa frichkou. Jusque-là, nqolo ça va. Inexplicablement à la 72’, le coach Scoubidou fait sortir Koudri, meilleur des 22 et fait rentrer Yaya (déjà nul lors du match face au MOB) alors que Hamra avait des fourmis dans ses crampons. Coaching complètement raté puisque la minute suivante, les Scorpions piqués au vif, réduisirent la marque par Bouda. Deux minutes plus tard, Benayad nivela la marque devant un Zemma stoïque et une défense flottante…

Mauvais coaching de Thierry Froger, un Froger carré kima rocher dial R’mila, tocard à l’extrême, avec des œillères tel un bookmaker naïf misant sur le mauvais canasson. Une fin de rencontre mal gérée où l’on gâche bêtement une victoire méritoire avec un déficit de 2 précieux points. A cette cadence, il serait difficile de gagner un match en déplacement et la phase retour risque d’être dure, voire compliquée. A commencer par le prochain duel à Médéa chez nos amis maquignons au pays du Titteri. Le public Rossonero qui s’est déplacé en masse à Bel-Abbès, environ 5000 fans, est à féliciter pour sa bravoure et son amour pour le club chiré. Avec ce résultat mi-fugue mi-raisin, ils feront bon cœur contre mauvaise fortune. Encore une fois, tu t’es planté ya Scoubidou…


Menu du samedi 27 Octobre 2018 : 3allouche méchoui à la braise, fruits de saison.

Hé ho Kazouni, quoi choisir entre un ham lahlou et un frites-hommelette ?

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

Tahar Lâagrab, Rue des Mameluks, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Alger, 20 Octobre 2018

Lu 513 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.