samedi, 13 octobre 2018 01:59

Jouer au khamsa jouilia ? Oui, mais…

Écrit par Hakim Merhi, Rue du Tigre, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Cherif Mellal, le prézidon de la Jiyaska via ses relais médiatiques en lançant un ballon de sonde depuis quelques jours, souhaite, zâama pour le spectacle, affronter l’USMA au khamsa jouilia en aller et peut-être sans retour.

Actuellement dans une courbe ascendante, le castor de Fort National tente de piéger le roublard de Serrar. En parfait gentleman, Mister Hakoum n’est pas contre cette idée venant du Jorjra mais il y a un hic. D’abord, une question à 1 dollar troué : si le match aller devait se dérouler à Tizi, Bugs Bunny aurait-il proposé de jouer au 5/7 ? Que nenni mon kiki, mais le novice des coups lisses et des Kouba craint le syndrome usmiste qui le hante déjà. Santoggi fait peur aux kanaris kui-kui, sachant pertinemment qu’il n’a aucune chance de glaner le moindre point. Zdimoh khali Moh en sait quelque chose… Hna machi Miloudia ntâa khamsa o sachi…

On ne va pas fermer la porte au nez à nos amis kabyles mais plusieurs paramètres entrent en considération. En admettant que l’on joue le match aller à Chéraga, qui peut assurer que le retour se déroulera bien dans cette enceinte ? A condition que le terrain soit praticable et pas un champ de batata terfès ou de foul ivawen. Ensuite, l’enceinte sportive pourra, pour diverses raisons, être fermée. Tiens, par exemple, un autre journaleux va se marier et son pote Si Zatchou va, sur un coup de biniou, réserver la salle des fêtes. Le khamsa jouilia peut être réquisitionné par la tutelle pour des jeux panarabes, islamiques, africains, maghrébins, défilé de la prochaine jamborée des scouts, les algériades, la braderie ou une autre manifestation privant les deux clubs d’évoluer lors de la 28e journée… L’imprévu, l’imprévisible et l’inévitable…

Donc, la rencontre sera délocalisée et inévitablement, elle se déroulera à Tizizou, en nous déclarant, Allah ghaleb. Jouer à Blida ? Pas touche, dial l’équipe nationale et de Belmadou. A moins que les dirigeants de la Jiyaska acceptent de jouer le match retour à Santoggi, ce qui serait logique. Donc, Mister Hakoum devra revoir tout ça car Bugs Bunny veut à tout prix nous piéger en nous mettant devant le fait accompli. Nous on dira, chacun jouera chez lui et chez nous, c’est Bologhine. L’on sait que les 3 ou 4 derniers matchs se joueront tous à la même date et à la même heure, pour des raisons soit-disant d’éthique sportive. La magouille fiha fiha. Aucun report n’est permis et les lions du Jorjra en carton-pâte ne demanderont à jouer qu’au 1er Novembre et rien qu’au 1er Novembre. Pour sûr, à cette période, possible que l’USMA ait déjà pris quelqu’avance sur la Jiyaska classée peut- être 2e, 3e ou 4e au classement général… Oulach khamsa jouilia, oulach…

La proposition indécente de khalti Chrifa a des relents de suspicion et de doute. Si le DG de l’USMA accepte de jouer au khamsa jouilia, il assumera et nul doute, que les avis des supporters seront partagés. Il s’agit de défendre les intérêts de l’USMA. On le sait, on nous envie, on nous jalouse du spectacle et de l’animation artistique produits par Ouled El Bahdja et du Virage Electric Orchestra, l’Old School, la madrassa de tous les Usmistes. Quant à la rencontre, c’est le terrain qui tranchera… Kahla w tchali ya lali…


Hé ho Kazouni, khalti Chrifa, le lièvre de Tizi, veut nous faire le coup du parapluie. On l’attend au tournant…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

Hakim Merhi, Rue du Tigre, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Alger, 12 Octobre 2018

Lu 644 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.