vendredi, 21 septembre 2018 18:23

J/7 – USMA 3 ASAM 0 : Les M’lilis ne font pas un pli…

Écrit par Toufik Melili
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Une séquence du match USMA - ASAM Une séquence du match USMA - ASAM

Les M’lilanais de l’Est venus limiter les dégâts, sont repartis avec 3 buts dans leurs cabas.

L’un, transformé imparablement par Boomoussa sur un péno indiscutable 12’ (le contre-pied parfait) ; l’autre par Raouf Benguito trompant par un lob Boufeneche sorti hasardement de sa cage 41’ ; enfin, Mahioso à la 45’ s’engouffre dans les 18 yards et bat de près le portier de l’ASAM, impuissant. La berboucha-djadj beldi de l’Achoura cuite à la vapeur, ne manquait que la sauce blanche. Lakhdar Adjalou, le coach des Noir & Rouge, savait par avance que son équipe ne pourrait tenir tête à une USMA plus en jambes, plus solide, plus expérimentée, plus forte et décidée à empocher les 3 points de la victoire. D’ailleurs, il n’a fallu qu’une méton pour boucler le match et, ensuite, le gérer comme il se doit par Thierry Froger… Benguit adore jouer du karkabou avec ses protège-tibias… 

En prévision de la rencontre de coupe de la CAF dimanche prochain, le patron de la barre technique de Casbah-Soustara a dû procéder à un turn-over afin d’éviter de saturer certains éléments montrant quelques signes évidents de fatigue. Mansouri, le machouilleur de bubble-gum a passé une soirée relaaax. Coq Ardji, l’enfant de Zéralda, s’en est bien sorti en prenant la place de Meftah, un poste inhabituel car d’habitude, il évolue dans le même couloir mais vers l’avant. Mahious, titularisé d’entrée, a réussi à inscrire le 3e but le libèreant complètement. Demain, il devrait rejoindre les U21 de Boualem Chnaifi pour un regroupement au CTN. Koudri a réapparu après avoir purgé ses 8 matchs de suspension. Il reprend progressivement. Benchâa el khomri yamma, fait des apparitions intelligentes mais il doit encore patienter avant de retrouver plus de temps de jeu. Il n’y a pas de place de titulaire dans une équipe… Stek stek, Djidjel…

En fait, ce fut un match d’application et de répétition générale pour les camarades de Chafai, koptane du jour. Une revue d’effectif en quelque sorte que l’entraîneur Froger a maintenant une idée du onze entrant face aux Msarwa. Bien sûr, ceux mis au repos ont suivi attentivement les consignes de coach Froger quant au schéma tactique, au système de jeu et la cohésion dans les trois compartiments. La seconde méton fut tout simplement gérée à l’économie, afin d’éviter des bobos et de ne pas trop se frotter aux duels inutiles avec l’adversaire. Benkhemassaou en sait quelque chose lui, toujours généreux dans l’effort alors Chitouta a ajusté une balle sur la transversale 40’. Les supporters jeûneurs qui n’ont pas fait le déplacement à Santoggi, ont dû regretter d’avoir raté le spectacle pensant que la télé-tubbies allait retransmettre la rencontre par la chaîne kabyloise. Il ne fallait surtout pas faire plaisir à Hossam Hassan pour décortiquer le jeu usmiste. Froger a su brouiller les cartes en pipant les dés… Cheftek cheftek ya hanayèche…

En plus de la télé, la radio non plus n’a pas été au rendez-vous puisque les commentaires, par exemple sur Radio-Jbiber, de Djamel Abouta qui adore Mosta, sont diffusés au bon vouloir de l’animatrice Nassima el djadja. Quand c’est l’USMA qui joue, elle nous parle de tout et de rien. Dommage, makache bob sleigh, la F1, youpi dada cher à Léon Zitrone ou une autre discipline peu médiatisée chez nous, sinon elle nous aurait saoûlé et gâché notre soirée de Thanks Giving arabe. On préfère pénaliser l’auditeur sportif dans une chaîne en panne d’audimat. Après le direct, c’est l’indirect des stades. Al hassone, hadak ma halbat. La télé tout comme la radio pourtant service public, deviennent propriété privée, gérées comme une auberge espagnole. Ah, après le fameux tsunami 0-5 du Molodia, le panneau d’affichage du stade Santoggi est tombé subitement en panne technique. Bizarre. Bien sûr, on n’oubliera pas de citer le soutien sans réserve du public de l’Electric Virage Orchestra envers son équipe en nous gratifiant de couplets inédits… 3ami Kamel, 3ami Kamel, Molodia rahi t3âni…

Hé ho Kazouni, 3amou Kamel va tenter de ramener Robin des Bois… 


Tah-ya Za-za-yer…

Toufik Melili, Rue Socgemah, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…


Alger, 21-09-2013/21-09-2018

Une pieuse pensée à nos deux supporters Sofiane Azib et Seif Eddine Darghoum, décédés voilà 5 ans au stade du 5 Juillet lors du derby USMA-MCA…
Rabi yerrhamkoum…

Lu 632 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.