lundi, 03 août 2015 20:33

Faux calculs et mauvaise presse

Écrit par Farid GH.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quoiqu'on dise, la presse algérienne vivant du foot a un véritable pouvoir de nuisance.

En dépit de son amateurisme et incompétence avérés, il faut admettre qu’elle influence, non seulement, la majorité de l’opinion sportive algérienne, mais aussi le sélectionneur national Gourcuff.

Il est superflu de revenir sur la sélection de quelques joueurs hyper médiatisés que cette "presse" clubarde présentait comme des génies du foot. Le pauvre Gourcuff qui, contrairement à Halilhodzic, pensait s’appuyer sur elle dans sa découverte de talents locaux, potentiels sélectionnables, a mis du temps pour découvrir qu’elle était guidée par des valeurs à l'opposé du journalisme.

 

 

Con et incompétent ! Cette sentence humiliante, mais pleine de bon sens, de l’entraineur stéphanois Galtier à propos d’un journaliste algérien, résume on ne peut mieux ce lamentable état de choses.

Hélas, sa nocivité n'épargne personne. Elle porte aussi préjudice aux principaux acteurs du sport roi, en l’occurrence les joueurs qui sont, semble-t-il, des lecteurs assidus de cette presse.

Alors que notre site USM-Alger.com a, dès le lendemain du match joué face au MCEE, rappelé qu’El Orfi ne sera pas suspendu au match retour (une liste des joueurs ayant reçu un ou plusieurs avertissements avait été déjà publiée), toute la presse a annoncé sa suspension sans pour autant préciser à quelle occasion il aurait écopé des deux avertissements justifiant cette sanction.

El Orfi, après avoir été informé qu’il participera au prochain match, a annoncé qu’il était soulagé car il pensait, lui aussi, qu’il était out pour ce match.

C’est dire l’influence qu’exercent ces feuilles de choux sur les joueurs.

Par ailleurs, à l’issue du match d’El Eulma, une autre fausse information, reprise par les rubriques des journaux réputés plus sérieux, ne cessait de clamer qu’il suffisait d’un seul (petit ?) point à l’USMA pour se qualifier pour les demi-finales. Faux ! Ce cas de figure n’est valable que si l’USMA fait match nul avec l’ESS (ou avec El Merreikh, à condition que le club soudanais perde contre l’ESS).

Prenons l’hypothèse A :

- l’USMA fait match nul face à El Eulma et perd contre l’ESS et El Merreikh,

- l’ESS, après avoir gagné devant El Merreikh, gagne à nouveau contre l’USMA

Partant du postulat qu’USMA, ESS et El Merreikh gagnent devant le MCEE, on aurait le classement suivant :

- 1er - ESS 13 points

- 2ème - USMA 10 points

- 2ème ex-aequo El Merreikh 10 points

La meilleure différence de buts lors des rencontres entre les deux équipes, départagera l’USMA et El Merreikh

NB/ Une situation similaire (Hypothèse A’) peut se présenter avec une victoire d’El Merreikh face à l’ESS. Dans ce cas, c’est El Merreikh qui prendrait la 1ère place du groupe alors que l’USMA et l’ESS se retrouveraient à égalité avec 10 points.

Hypothèse B :

- l’ESS et el Merreikh font match nul entre eux et gagnent face à l’USMA et le MCEE

- l’USMA perd contre ces deux équipes et fait match nul avec le MCEE :

Le classement serait le suivant :

- 1er - ESS 11 points (victoire face à l’USMA et au MCEE, match nul avec El Merreikh)

- 2ème ex-aequo - El Merreikh 11 points (victoire face à l’USMA et le MCEE, match nul avec l’ESS)

- 3ème - USMA 10 points (nul avec le MCEE et défaites contre l’ESS et El Merreikh)

Dans ce cas de figure, ESS et El Merreikh seraient qualifiés pour les demi-finales alors que l'USMA serait éliminée

Pour que l’USMA soit officiellement qualifiée, quel que soit le résultat des autres matchs, elle doit, tout simplement, faire au moins match nul face au MCEE et, impérativement, ne pas perdre face l’ESS (ou plus problématiquement contre El Merreikh). En ce cas, le classement serait le suivant :

- 1er - USMA 11 points (match nul face au MCEE et contre l’ESS, défaite devant El Merreikh)

- 2ème ex-aequo - ESS 11 points (victoire devant le MCEE et EL Merreikh, match nul avec l’USMA)

- 3ème - El Merreikh 10 points (défaite contre l’ESS et victoire devant le MCEE et l’USMA)

Pour l’attribution de la 1ère place, USMA et ESS seront départagées, là aussi, en faisant appel à la meilleure différence de buts enregistrée lors des rencontres jouées entre les deux équipes

En conclusion un match nul de l'USMA face au MCEE ne serait pas suffisant s’il est suivi de deux défaites contre l’ESS et EL Merreikh.

En revanche, une victoire de l’USMA face au MCEE (qui porterait le total points des usmistes à 12) lui assurerait définitivement la qualification aux demi-finales sans, toutefois, lui garantir la 1ère place du groupe si elle perd les deux autres rencontres restantes (ESS et El Merreikh).

Cette mise au point s’imposait afin que nos joueurs, staff et supporters, ignorent les élucubrations de cette presse, ou du moins ses faux calculs, et restent mobilisés à EL Eulma avec pour seul objectif : LA VICTOIRE.

Ce qu’écriront par la suite ces journaleux importe peu, l’USMA est habituée à avoir mauvaise presse.

Par Farid Gh.

Lu 1519 fois

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire adam1721 mercredi, 05 août 2015 01:16 Posté par adam1721

    j'ai remarque en ce moment les 2 fouhas conpipi et le peteur n'arrete pas de dire que l'usma va gagne la coupe d'afrique et ca juste pour que au moindre faux pas ils vont leurs tombes dessus apres et sacces le morale pour le reste de la saison comme ca pour espere donne un coup de pouce a leurs equippes cheries miloudia et jolie sac de karmousse

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.