jeudi, 18 juin 2015 20:09

Rumeurs et informations

Écrit par Farid GH.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aujourd’hui, premier jour du Ramadhan el Karim, mon cerveau, comme désencrassé par le jeûne, fonctionne avec une alacrité singulière.

Comme à chaque inter saison estivale, palliant le vide de l’actualité footballistique, les rumeurs discordantes de transferts qui font les choux gras des feuilles de choux, ont l’avantage de susciter le sourire.

Mais ce qui franchement excite le rire, après chaque signature d’un contrat, ce sont les déclarations de joueurs et présidents qui font des révélations confessées dans la joie, ne manquant pas de saveur, ni de piquant.


A les lire, tous les joueurs qui ont changé de club l’ont fait pour le challenge sportif et non pour l’argent. Mieux encore, ils auraient passé leur vie à rêver de porter les couleurs de ce grand club. Pour ne pas être en reste, le Président déclarera, en bombant le torse, qu’il a su trouver les mots justes pour convaincre le joueur d’apposer sa signature. Evidemment nul besoin d’un décodeur pirate pour décrypter ces paroles sibyllines et deviner que "mots justes" sont synonymes de "DINARS sonnants et trébuchants" extorqués aux contribuables, ces impuissants attrape-nigauds.

Mais glissons sur ces épiphénomènes factuels et reportons notre attention sur un événement qui nous intéresse, à savoir la phase de poules de la champions league qui verra nos favoris entamer la compétition le 27 juin, face à l’ESS.

Certains journaux et sites de supporters se perdent en conjectures quant à la qualification des nouvelles recrues estivales pour ce match.

Une simple lecture des règlements de la CAF aurait certainement évité à beaucoup de spécialistes d’écrire et de dire, çà et là, d’inconcevables inepties.

Aucune recrue de l’USMA, de l’ESS et autres équipes au demeurant, protagonistes de la phase des poules, ne peut être qualifiée avant le 1er juillet, comme il est clairement stipulé dans l’article 26.1 du chapitre X des règlements de la CAF Champions league.

En effet, et dans la mesure où un club n’aura pas utilisé toutes ses licences, il a la possibilité de qualifier un maximum de 7 joueurs supplémentaires, sans excéder les 30, pendant la deuxième période d’enregistrement, allant du 1er juillet au 10 aout.

Il est donc évident que ni MAZARI, ni MANSOURI, ni BENAYADA, ne pourront prendre part au match du 27 juin face à l’ESS. En revanche ils seront qualifiés pour les matchs qui suivront

PS: Conséquences : L’USMA risque de se présenter avec un seul gardien de but contre l'ESS. Zemmamouche suspendu et Mansouri non qualifié, Merzouki, le 3ème gardien de but qui avait été mis sur la liste des libérés, devra donc être rappelé pour ce match.

REGLEMENTS DE LA CAF CHAMPIONS LEAGUE

X. Qualification des joueurs :

Article 26 :

1. Pour qu’un joueur soit qualifié pour un match de la CAF Champions League, il doit:

a) posséder une licence dans son club, délivrée par sa fédération nationale, et enregistrée au sein de sa fédération nationale au plus tard le 15 Janvier de l’année de la compétition pour la 1ère période d’enregistrement et au plus tard le 10 Août pour la 2ème période d’enregistrement.

b) posséder une licence délivrée par la CAF,

c) être qualifié régulièrement dans le championnat national du pays pour le club engagé dans la CAF Champions League.

d) être domicilié dans le pays du club pour lequel il est qualifié.

2. Un joueur ne peut être qualifié pour la CAF Champions League, dans le cas où il a été enregistré dans un club et prêté par ce dernier, que s’il a fait l’objet d’un nouvel enregistrement dans la 2ème période d’enregistrement.

3. Pour tout joueur ayant changé de fédération nationale (transfert international), la copie du certificat de transfert du joueur en question doit parvenir au secrétariat général de la CAF avec la licence du joueur au plus tard le 15 janvier (ou le 10 août pour les joueurs ajoutés à la liste conformément au para 6 du présent article) de l’année de la compétition. Tout joueur dont le certificat de transfert parviendra en retard (après le 15 Janvier ou le 10 Août maximum pour les licences complémentaires) pourrait être qualifié à condition que la date du 22 23 certificat de transfert soit antérieure au 15 Janvier de l’année de la compétition ou le 10 Aout pour les licences complémentaires.

4. Une liste complète de trente (30) joueurs au maximum avec les numéros de leurs licences validées par la fédération nationale doit être enregistrée sur le Système Online ou envoyée au secrétariat général de la CAF (en cas d’utilisation du Système Offline).

5. Cette liste doit être enregistrée ou soumise au secrétariat de la CAF (en cas d’utilisation du Système Offline) avant le 31 décembre de l’année précédant la compétition. Elle peut être modifiée jusqu’au 15 janvier de l’année de la compétition, date après laquelle elle devient définitive. Aucun nouveau joueur ne pourra être ajouté à cette liste et aucun joueur ne pourra être remplacé et ce, jusqu’à la fin de la compétition, sauf dans le cas prévu à l’alinéa 6 ci-dessous.

6. Toutefois, une fédération qui aura enregistré moins de 30 joueurs en Janvier, pourra après la phase des 1/8èmes de finale, soit entre le 1er juillet et le 5 août de l’année de la compétition - compléter la liste jusqu’à 30 joueurs au maximum, pour autant que la liste complémentaire ne dépasse pas sept nouveaux joueurs. Les nouvelles licences (dont le nombre variera entre un et sept), dûment remplies conformément aux articles 2, 26 et 27 des présents règlements, doivent être enregistrées sur le système online au plus tard le 5 Août, date après laquelle le système n’accepte plus de nouvelles licences ou parvenir au secrétariat général de la CAF avant le 10 août, en cas d’utilisation du système offline. Si ces nouvelles licences du système offline parviennent après le 10 août, elles ne seront pas validées et le club devra terminer le reste de la compétition avec les joueurs inscrits sur la liste initiale du mois de Janvier.

7. Avant le 15 août, le secrétariat général de la CAF doit adresser à toutes les fédérations concernées la liste des nouvelles licences établies.

8. Les dispositions prévues aux paras 6 et 7 du présent article sont applicables exclusivement pour les clubs qualifiés pour les matches de groupe.

9. Un joueur n’est autorisé en principe à jouer que pour une seule équipe au cours d’une même année dans les compétitions inter-clubs de la CAF. Toutefois, un joueur même enregistré sur la liste d’une équipe qui ne participe effectivement à aucun match des compétitions inter-clubs de la CAF est autorisé à jouer pour une autre équipe prenant part à celles-ci pendant cette même année pour autant que les dispositions règlementaires soient remplies."

Lu 1440 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.