mardi, 29 octobre 2013 19:34

FAF – LFP : La gestion par l’absurde

Écrit par Ipanéma
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Une réunion a regroupé les plus hauts responsables du football national, des représentants du ministère de la jeunesse et des sports et les présidents de clubs de ligue 1.

Cette réunion qualifiée de rencontre de la coordination et de la concertation permanente entre les différents acteurs du football national et le MJS avait pour ordre du jour, entre autres sujets à débattre, la participation des équipes algériennes aux compétitions continentales (CL et CC) pour 2014.

A cet effet, selon le communiqué que la fédération nationale de football a publié sur son site Internet, il ressort que les participants à ladite réunion auraient convenu d’un consensus pour le respect avant tout du calendrier des compétitions nationales (championnat et coupe d’Algérie).

En un mot comme en mille, la participation à une compétition africaine ne saurait remettre en question le sacro-saint calendrier établi par le gestionnaire de l’auguste locataire de la Tour des Halles.

Le président de la FAF avait déjà fait part de son souhait de voir les clubs algériens s’abstenir de s’engager dans les compétitions africaines pour quelques saisons, le temps que nos clubs se structurent et assainissent leurs finances.

L’autre raison avancée pour justifier le retrait des clubs algériens des compétitions africaines était que le niveau actuel du football algérien ne permettait pas aux formations algériennes de se distinguer favorablement, donc de remporter un trophée.

Mohamed Raouraoua aurait même ajouté que la participation de nos équipes sur le plan continental équivalait à une perte de temps et d’argent.

Devant le peu d’enthousiasme de certains clubs à renoncer à participer à la compétition continentale (CL et CC) pour l’année 2014, les deux " pontes " du football national, dans le but évident de décourager les clubs récalcitrants, sortent de leur chéchia leur dernière trouvaille : obliger les clubs qui désirent maintenir leur participation aux compétitions africaines à s’engager, par écrit, à ne demander aucun report de leurs rencontres en championnat ou en coupe d’Algérie et de disposer de l’effectif qui leur permettrait de jouer les deux compétitions.

Lorsqu’on prend connaissance de l’absurde calendrier national concocté par la LFP, on réalisera que l’exigence du duo FAF-LFP n’est en vérité qu’une forme de chantage dissuasif qui ne dit pas son nom.

Il est aberrant d’enjoindre à un club de ne pas demander de report de matches lorsqu’on, dans le même temps, on s’arrange pour programmer 8 rencontres de championnat de ligue 1, pratiquement, simultanément que le déroulement de 8 tours de compétitions africaines.

Comment aussi ne pas s’étonner que FAF et FLP proposent aux clubs engagés en compétitions africaines de présenter deux équipes différentes pour participer aux deux compétitions (ligue 1 et ligue des champions ou coupe de la CAF).

Cette proposition est un encouragement tacite aux clubs concernés pour fausser le championnat car, il est presque sûr que les équipes engagées en LC ou CC privilégieront ces dernières au détriment de la compétition nationale. Il est, en effet, quasiment certain que ces équipes présenteront des équipes à forte composition d’U20, d’U19 ou même d’U17 en championnat, lorsqu’elles seront confrontées à ce dilemme.

Lorsque le premier responsable du football national, relayé par son supplétif de la LFP, émet le souhait de voir les clubs algériens renoncer à participer aux compétitions africaines sous prétexte que cela coûte énormément et que, de toutes les façons, nos clubs n’avaient aucune chance de bien figurer, ne fait-il pas l'aveu de son propre d’échec ?

Et puis si nos représentants étaient tenus de décrocher un trophée chaque fois qu’ils participent à une compétition régionale, continentale ou mondiale, cela renvoie à dire que la participation de notre EN à la prochaine coupe du monde, si par bonheur elle arrive à se qualifier, suppose qu'elle a de grandes chances de soulever la double couronne de malachite, sertie de pierres précieuses. Ce dont nous doutons fort…

Lu 1566 fois
Plus dans cette catégorie : « Ingérence ! Fat and furious * »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.