lundi, 02 septembre 2013 18:11

Pendez-le haut et court !

Écrit par Ipanéma
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Match JSK – USMA ! Ambiance électrique pour une rencontre tout ce qu’il y a d’ordinaire, pour un début de saison.

40ème minute de jeu, coup franc en faveur des usmistes. Rabea Meftah monté aux avants postes, s’incruste dans la défense kabyle. Mekkaoui le ceinture, l’empêche de bouger alors que Abid Charef a le dos tourné à l’action. Le juge assistant a tout vu mais ne bronche pas. La communication à distance entre arbitres d’une même rencontre est pourtant possible depuis quelques saisons. Meftah s’énerve…il repousse violemment Mekkaoui. Le défenseur kabyle revient à la charge…l’arrière droit usmiste pète les plombs et lui balance une gifle…Le défenseur kabyle s’affale de tout son long et rit sous cape…le stratagème a réussi et Meftah, tel un bleu, s’y est laissé prendre.



Abid Charef ne voit que la fin de l’action…le linesman "assiste" cette fois-ci l’arbitre directeur. Meftah est justement expulsé. Rien à dire sur la décision de l’arbitre qui n’a fait qu’appliquer le règlement à la lettre. Il aurait pu, toutefois, avertir le gardien Asselah, venu jouer au justicier.

Jusque-là, donc, pas de quoi fouetter un chat…une action de jeu comme on en voit souvent dans des terrains de football.

Un geste antisportif sanctionné par une expulsion…

Pourtant, ce n’est pas ainsi que l’ont perçu certains griffonneurs de babillards qui, au lendemain, du match se sont focalisés sur ce fait et ont voulu, à dessein, lui donner une autre dimension… "Meftah risque gros" titraient un ou deux baveux, parfois à la une de leur feuille de chou. Le lynchage médiatique est ridiculement orchestré…Pire, on ouvre ses colonnes au provocateur (Mekkaoui) qui, sans sourciller, raconte fièrement son "exploit"… "Avant le match, j’ai dit à Meftah que j’allai provoquer son expulsion"… Le comportement de Mekkaoui est présentée comme une "ruse" tout à fait conforme à l’esprit sportif.. On demande même au défenseur kabyle s’il n’a pas été choqué par le geste de Meftah !!!

Ceux qui hier clamaient leur admiration au coup de boule de Zidane sur Materazzi descendent en flammes l’usmiste qui a giflé Mekkaoui. Pourtant, tout comme Zidane, Meftah a répondu à une provocation. Maladroitement et d’une façon condamnable certes, mais, somme toute, tout à fait compréhensible…

Au mois de mai dernier, des joueurs, un entraîneur et des dirigeants ont eu un comportement autrement plus grave. Des semaines durant, cette même presse partisane, objet de cet article, s’est échinée à trouver les excuses les plus farfelues à l’indigne attitude d’une formation qu’on a voulu victimiser.

Meftah a fauté…Il écopera de la sanction qui est prévue par le code disciplinaire…Ni plus, ni moins…

A moins que les danseuses du ventre à la plume ménopausée ne se suffisent pas de cette sanction et proposent… la potence pour Meftah.

Lu 1943 fois
Plus dans cette catégorie : « Le journal de GHRIB * Con et incompétent ! »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.