jeudi, 24 octobre 2019 15:36

USMA 3 - 0 CABBA : L’USMA respire encore !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Et finalement, au bout d’un début de soirée qui les aura vu martyriser un public quasi acquis à leur cause et faire souffrir tous ceux dont le cœur bat pour l’USMA, les Rouge et Noir gagnent.

 

Hier, à Omar Hamadi, l’improbable d’une bonne partie du match est devenu possible au cours des dix dernières minutes.

Que retenir de cette rencontre ? Que les usmistes ont été à la hauteur et qu’ils ont répondu aux doutes de leur dernière sortie oranaise et à ceux de la complexité de la situation que vit le Club, par la rage de vaincre. A défaut de beau jeu, il y avait de l’agressivité et de la détermination. Deux ingrédients absents à Oran, il y a vingt jours.

Les usmistes ont vu les bordjis menacer leurs buts à plusieurs reprises. Ils leur avaient laissé un terrain d’expression trop important. Devant un adversaire qui avait flairé le bon coup à jouer, l’USMA n’a jamais réellement monopolisé le ballon. C’est au contraire, les bordjis qui ont joué, en avançant, en pressant,  imprévisibles dans leur approche, donnant l’impression de pouvoir faire fléchir l’arrière garde usmiste à n’importe quel moment. Et les Rouge et Noir dans tout ça ? Eh bien, sans être particulièrement brillants, ils ont essayé de s’approcher des buts de Cédric, sans trop de succès, ont couru, confondant souvent vitesse avec précipitation, ont été approximatifs, désorganisés quelque fois,…mais, ils n’ont pas arrêté de se battre. Ils ont lutté sur toutes les balles, sont allés au charbon, ont mordu dans le ballon. Ils n’ont surtout jamais douté et ont eu la rage au ventre.

On avait pourtant longtemps cru que la bande à Dziri allait se retrouver en fin de partie avec un paquet de questions à se broyer la cervelle. Puis, Zouari et Mahious sont entrés et ont apporté de nouveaux circuits. Tout comme Ellafi qui retrouva toute sa verve et sa maestria. Le CABBA avala trois biscottes en dix minutes. Meftah  a profité d’un penalty accordé pour une faute de main du défenseur Zeroual pour ouvrir la marque (82e). Ensuite c’était au tour de Benchaâ d’aggraver la marque de la tête sur un centre parfait de Benkhelifa (88e). Enfin, le CABBA s’étant largement dégarni en défense, un contre rapidement mené par Ellafi, suivi d’une offrande à Benkhelifa, permet à ce dernier de donner plus d’ampleur à la victoire de son équipe au moyen d’une belle pichenette (91e)


Ce succès a permis à un Omar Hamadi incandescent depuis le début du match d’exploser de soulagement plutôt que de frustration et à l’USMA de montrer, en dépit de tout ce qu’on lui fait subir, qu’elle respire encore.

 

Feuille de match


8ème journée du championnat de Ligue 1 - 2019-2020 : USMA - CABBA : 3 – 0

Lieu : stade Omar Hamadi (Bologhine) - Oran
Affluence : nombreuse
Temps : dégagé
Pelouse : bonne 
Arbitre : Farouk Mial – 1er assistant : Samir Cheballah – 2ème assistant : Mohamed Idir – 4ème arbitre : Massinissa Serdjane

Arbitre centre : Farouk Mial
· Arbitre assistant 1 : Samir Cheballah
· Arbitre assistant 2 : Mohamed Idir
· 4e arbitre : Massinissa Serdjane

Buts: Meftah (sur penalty 82’), Benchaâ (88’), Benkhelifa (90’+1) pour l’USMA

Avertissements : Benkhelifa (56’), Benchaâ (86’) pour l’USMA ; Gadacha (51’), Aroussi (85’) pour le CABBA
Expulsion : aucune 

 

USMA : Zemmamouche -  Meftah, Cherifi, Kheïraoui, Belkaroui (Oukkal 69’) -  Benkhelifa, Ardji (Mahious 80’), Koudri  - Benchaâ, Ellafi, Haddouche (Zouari 66’)
Remplaçants : Mansouri – Alilet,Tiboutine  – Boumechra
Entraineur : Billel Dziri

 

CABBA : Si Mohamed Cédric – Baouche, Hammouche, Aroussi, Zeroual – Gadacha, Zerrara, Djahnit, Droueche – Belmokhtar, Benayad (Laâlaoui 65’ puis Aïssa El Bey 77’)

Remplaçants : Bouhalfaya  – Amrane, Guettal – Lachehab
Entraîneur : Franck Daniel Dumas

Lu 317 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.