lundi, 26 août 2019 16:18

Comme une lettre à la poste…

Écrit par Boualem Bouraïb, Rue Marengo, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Dziri le Kid aligna une équipe remaniée avec Tiboutine et Khemaissia défenseurs fougueux de couloir, l’élégant Belarbi dans l’entrejeu épaulant Koudri cœur de lion, et le virevoltant Benhamouda sur l’aile droite.

Zemma ne garda pas sa cage vierge puisqu’à l’heure de jeu, il encaissa un but-gag suite à une sortie hasardeuse avec la complicité involontaire de Kheiraoui qui envoie le cuir dans ses propres filets. Sinon, l’enfant de Bousâada a été bon et complémentaire avec Hamra, omniprésent sur toutes les balles. Ce dernier écopa tout de même d’un carton jaune citron à la 49’. Ellafi fut de loin l’homme du match par sa clairvoyance et ses centres impeccables vers Mahiouzo et coq Ardji qui inscrivirent le premier but d’une tête piquée à la 26’ et le troisième à la 64’ d’une reprise à la papinade. Ellafi himself, sans trembler, transforma imparablement un péno 34’ suite à un fauchage sur Koudri. Les nigériens adorent les carottes bien cuites…

Dziri le Kid surprit toute l’assistance en incorporant ses jeunes loups que personne n’attendait mais qui donnèrent entière satisfaction. Il fallait effectuer un turn-over afin de donner du temps de jeu pour tout le monde en attendant de voir le gardien Sifour, Haddouche, Belkaroui, Boumechra, Alilat, Louanchi et revoir Oukal, Benkhelifa et Chitouta. Les joueurs ayant peu ou pas joué ne devraient pas s’impatienter car un jour ou l’autre, ils finiront par intégrer la liste des 18 et les meilleurs pourront prétendre à une place de titulaire-rentrant ou titulaire-remplaçant de luxe. Il n’est vraiment pas facile à l’entraineur de faire son choix car ils sont tous bons. Hier, l’entraîneur du PSG a mis Thiago Silva et Draxler sur le banc de touche. Pour des choix techniques, Guardiola ne fait pas jouer Mahrez. Régulier, Zino Ferhat a été élu homme du match avec Nîmes en étant passeur décisif sur les deux buts en rejoignant au score le Monaco de Slimani. Les exemples sont légion, donc, les décisions et les choua du staff technique devront être respectés…

Dziri le Kid opéra tout de même quelques sandjma en seconde méton. Ardji par Cherifi 83’, Koudri par Boumechra 74’ et Mahious par Benchâaa 62’. Tous ont donné le meilleur d’eux-mêmes sur un terrain à la limite du praticable. Ce terrain labouré ressemblait plutôt à un champ de batata terfès. Vivement Tchaker pour la prochaine rencontre face au Gohr Mahia FC du Kenya, avec un safari jusqu’à Nairobi. Un club que nous avons battu au 5/7 en 2018 en coupe CAF. Des retrouvailles oui certes, mais attention, après avoir fait 0-0 face à l’Aigle Noir du Burundi au match aller, hier, ils les ont atomisé par 5-1 à Nairobi, donc, balakou ya les Rouge. L’USMA recevra en 16e le Gohr Mahia probablement le vendredi 13 Septembre prochain. Le retour se fera 15 jours plus tard chez l’adversaire, le 29, un dimanche. Alors, il faut faire le plein ici à domicile…

La soirée d’hier au khamsa jouilia fut belle, chaba, hlouwa, la victoire aussi. N’en déplaise à Boutsertsour le journaleux de service de la Yatima et de son con-sultant incompétent, le nouveau grammairien du Petit Robert. Même son jargon dans l’Universalis, Mikileaks et Gougâa restent introuvables. Purée des coqs ! Non seulement, ils nous écorchent nos esgourdes, en plus ils sont hypocrites jusqu’au trognon. Il a fallu que je coupe le son pour suivre la rencontre en toute tranquillité. Ouf, rien qu’à les écouter, cela me donne envie de vomir. Pouah ! Nous remercierons au passage nos chers et fidèles supporters qui ont répondu Rana hna, nous gratifiant de leur riche répertoire. Les nouveaux maillots ont fait leur apparition et dans les tribunes et sur le terrain puisque l’USMA l’a arboré floqué des logos de la Sonelgaz et de KIA, sponsors et partenaires sportifs. Nombreux sont les supporters qui n’ont pu acheter leur maillot dans le Store USMA à El Biar. Mâalich, il faut juste repasser dans la semaine afin de nous les exhiber vendredi prochain lors de la venue des M’lilanais à Santodji. Rahom dayrine hala had trikouwat…

Grand merci aux joueurs, à Dziri, au public, à l'USMA... Vive Nous !

Boualem Bouraïb, Rue Marengo, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, alors t’a espionné la Saoura sur AD1 yak ? Ne me dis pas que tu as zappé l’USMA, petit cachotier… Khhhh…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Lu 202 fois Dernière modification le lundi, 26 août 2019 16:23

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.