mercredi, 19 août 2015 13:55

Mohamed Bensaïd (USMA) : « Il possède un pied gauche terrible »

C’est un jeune qui n’a pas froid aux yeux, et ce malgré son jeune âge, puisqu’il est né le 18 janvier 2000, à Akbou (Béjaïa). Il a ainsi entamé le troisième millénaire par la grande porte.

Comme tous les jeunes de son âge, on ne pense, dans la majorité des quartiers, qu’à jouer au football. Les autre disciplines, même si elles sont intéressantes aussi, ne sont pas sa «tasse de café», comme l’on dit communément. «J’ai appris, comme les autres jeunes de mon âge, à jouer avec un ballon formé de ‘‘chiffons’’ hétéroclites». C’est ainsi qu’il a pu se forger. Contrairement aux autres gamins de son quartier de Bologhine, puisque sa famille n’est pas restée longtemps à Akbou, il a tout de suite choisi son poste. En effet, dira-t-il, «j’ai choisi le poste d’avant-centre. Car j’aimais énormément marquer des buts».

À l’âge de 8 ans, il a été dirigé sur la demande de Chekchouki à rejoindre la formation de l’ODM (Deux Moulins). Il faut dire que ce technicien l’avait remarqué lorsqu’il jouait dans son quartier. Dans ce club, où il jouait tantôt avant-centre, tantôt ailier, il excellait sur le plan technique avec des dribbles qui soulevaient les applaudissements. Certes, il peut jouer des deux pieds, mais son gauche «demeure terrible», puisqu’il provoque des «ravages» dans les défenses adverses. À l’ODM, il ne restera qu’un seul mois, avant d’aller faire un «disputement» à l’USMA l’équipe de ses rêves, puisqu’il l’aime plus que tout. C’était avec feu Belhadj et Slimani. Là, son père, qui suit son fils de très près, se rappellera une anecdote sur son bambin : «Belhadj (allah yarhamou) n’acceptait que les enfants nés en 1999, alors que mon fils était né en 2000.

Il ne pouvait donc pas y prétendre, puisqu’il n’avait pas l’âge requis. Il a été charmé par lui. Toutefois, pour la constitution du dossier, il y avait problème. On lui avait alors révélé la vérité. Il hésita un moment avant de nous dire : «Ce n’est pas un problème, on le prend. Il joue bien au ballon. Ramène son dossier !» Depuis, qu’il a rejoint les catégories de jeunes, il a énormément progressé, lui qui jouait ailier-gauche, avant-centre et même arrière-gauche (saison 2014/2015), tellement il était polyvalent. En dépit du fait qu’il a joué en défense, il a pu marquer 8 buts. Il a gardé intact son instinct d’attaquant.

Il est aujourd’hui avec les U16 de l’USMA, sous la houlette de Mustapha Aksouh, un technicien qui rime désormais avec l’USMA. «C’est un très grand technicien qui connaît le football sur le bout des doigts. On a énormément progressé à ses côtés. C’est grâce à lui que l’USMA, dans les catégories de jeunes, reste dominatrice. Car il aime beaucoup les jeunes. Il parle souvent avec mon père pour lui dire de ne pas me laisser jouer dans la rue à cause du bitume qui risque de briser ma carrière», dira de lui Benssaïd.

Ce talentueux joueur au «dribble chaloupé» et à la vitesse foudroyante a déjà été convoqué en sélection zonale d’Alger (7 sélections) et même en EN U16 avec Salem Bensmaïn.

Aujourd’hui, ce jeune suit sa jeune carrière avec sérieux et abnégation au sein de l’USMA, le club dans lequel il se sent comme un «poisson dans l’eau». D’ailleurs, il veut rester dans ce club jusqu’en séniors. Il a marqué énormément de buts sur coups francs et même des corners directs. Il faut dire qu’il est allé à la bonne école, lui qui a cotoyé les Allili, Slimani, Belhadj, Amrouche, Djebbar, Harrat, Amellal, Derouaz, cheikh Fouad et l’incontournable Mustapha Aksouh. Il fait partie des «meubles» de l’USMA.

Ce jeune avait remporté, en mars 2013 à Dellys, le tournoi du meilleur joueur. Il a marqué avec son équipe, l’USMA, un but somptueux, suite à un «ciseau» qui a laissé tout le monde pantois. Ce jeune qui fait montre d’une très grande gentillesse aimerait servir son pays en étant sélectionné avec les U16 du fait qu’il a de grandes qualités à faire valoir sur la surface verte. Bon vent fiston !

Hamid Gharbi

In El-Moudjahid, 19-08-2015

Lu 4399 fois Dernière modification le mercredi, 19 août 2015 13:57

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire benabdallah  reda samedi, 22 août 2015 10:13 Posté par benabdallah reda

    je dirais au PRÉSIDENT de l'USM-ALGER QU'il faudrait tout baser sur la formation des jeunes toutes categories.

    QU'on delegue un vrai technicien des jeunes afin de denicher toutes les vraies perles
    de CETTE CATEGORIE A TRAVERS TOUTE L'ALGERIE ET CROYEZ MOI IL Y A ÉNORMÉMEN;
    ca c'est le vrai travail à LONG terme ET a ca paie.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.