mercredi, 31 octobre 2018 19:43

Hamia-Ibara, Princes du Titteri...

Écrit par Bouzid Lemdani
Évaluer cet élément
(1 Vote)

J/12 – OM 1 USMA 3

L’Ittihad Chouhada est revenu de Mdiya avec une éclatante victoire signée par les Princes du Titteri, Amine Hamia qui signe son entrée par un joli doublé, alors que le serial killer des surfaces, Signor Ibara, soigne son capital buts puisque meilleur goléador des Rouge & Noir avec 6 buts en championnat. Face à une défense parfaitement prenable mais plutôt fébrile à chaque rush usmiste, Amino bien embusqué dans la mêlée suite à un corner tiré par Sayoud, secoue les filets de Khiter meskine. Cela s’est passé à la 14’, ratant la trajectoire de la balle, comme un zerdi, il la récupère sur le gazon mberbèche et tire en pivot. Ulié ! Hammouche est déjà inquiet alors que les deux loustics commentateurs de la FM Radio Médéa 26 sont restés sans voix. Archam bount. Fouettés par le froid glacial et le but de Hamia, Addadi et consorts sortirent de leur coquillette et tentèrent des attaques flouch chouia désordonnés. Le score en resta là jusqu’à la méton. Orangeade et petit briefing de Thierry Froger… Babor ellouh…

Le second half fut plus intéressant puisque Rabie Meftah remplaça coq Ardji sorti sur un petit bobo 52’. Un péno achoureux fut sifflé par le referee zâama sur une faute peu évidente de Meftah sur Motrani 66’. L'arbitre s'est laissé prendre à la comédie de l'attaquant médéen. Addadi le tireur le rata en butant sur Zemma qui le fixa mais Motrani accompagna le cuir après une seconde parade de notre gardien 66’. A noter que notre défenseur prit un carton jaune semble-t-il pour contestation, après la faute commise ayant entraînée le coup de pied de réparation. On verra la sanction lundi prochain lors de la réunion de la CD. Les deux larrons commentateurs-supporters radio FM jubilaient après l’égalisation. A la 76’ Sayoud cède sa place à Ibara. Bien vu et bon coaching puisque deux minutes plus tard, sur corner botté par son compère Boomoussa par deux fois, le buteur congolais, calmement, donna l’avantage à son équipe 78’. Archam zoudj… Babor l’Australie…

Les carottes médéennes salées-poivrées étaient presque cuites. Ne manquait qu’un autre but pour dresser la table. On s’approchait de la fin de la rencontre puis, tel un loup solitaire, Hamia s’en alla battre le pôvre Khiter d’un tir croisé à hauteur des 18 yards après une chevauchée fantastique. On jouait le temps additionnel 90’+2 et là, l’OM était vraiment kui-kui. Salim Bensaber, le "radiologue" de service de la FM locale, avoua que l’USMA jouait comme si c’était à Bologhine, donc le tarif syndical fut respecté et appliqué à la lettre, kima lâada. Archam, 3achqi fi tlata. Hmimache, le coach de l'Olympic, avoua que les Usmistes étaient forts bezaaf tout en ne comprenant pas les ratages de ses joueurs brouillons. Il refuse de démissionner mais son prézidon ne l’entend pas de cette oreille. De toutes les manières, il connait la porte de sortie, arouah ména. Mister Hakoum n’a pas apprécié le rendement de ses joueurs mais reste tout de même satisfait du résultat et de cette victoire si précieuse qui propulse l’USMA au poste de leader incontestable et incontesté. Reprendre les commandes en éjectant la Jiyaskanari un strapontin plus bas, est d’une saveur des plus exquises… Babor flouka, Jiyaska rahi mahlouka…

Le titre symbolique d’hiver n’est pas encore acquis, mais il pointe le nez à l’horizon et là, on ne va sûrement pas cracher dessus. S’il n’intéresse pas le castor de Fort National, nous, il nous ouvre l’appétit pour le sacre final. Il ne faudrait jamais dire "fontaine, je ne boirais pas ton eau", cette eau si claire, si limpide, si fraîche dont on en boira jusqu’à plus soif. Ce titre hivernal reste jouable en prenant le large dès le prochain match face aux Kabylois du Jorjra, voulant coûtse que coûtse jouer au khamsa jouilia. Oua-lou. El hadra fe terrain w chompiouna fi Bologhine. Ensuite, on ira chez les Amraoua d’El Bahia, puis on recevra les Clubistes et, enfin, on finira cette phase aller face à Stéf à Santoggi. Donc, tout est jouable ! On notera que nos amis Usmistes de Berrouaghia ont honoré nos joueurs à leur hôtel. On n’oubliera pas que les supporters de Médéa ont été corrects et sportifs en applaudissant leur enfant Abderrahmane Meziane, Little Big Moh. Ouled el Bahdja ont été, comme d'hab, top. Allez, hop, une journée de repos qui fera sûrement du bien à Benguit, Chita en attendant le retour de Benkhemassa, Koudri, Benchâa et les autres. Aya, ana rani rayah ouahed el 3ârss… Fi Dar Babor…

Fausse note : Le mépris des médias lourds… C’est le 3e match où l’USMA n’a pas eu droit à la retransmission live télé après les rencontres face au Paradou et au MOB à Bologhine, alors que d’autres clubs chirés bénéficient des largesses de cette télé tubbies toujours aussi médiocre, clubarde, d'une jalousie maladive de Bologhine aux îles Maldives. La radio n’est pas en reste puisque pas de direct depuis les studios des chaînes dites publiques dont Radio Jbiber ou Radio Aouicha et autres clonées. On préfère meubler les programmes avec des débilités à bailler aux corneilles alors qu’une journée intéressante de championnite a débuté à 15h00 avec le leader. Alors, on fait avec les moyens du bord en faisant appel à Redouane Bendelailou en contactant à Médéa Houari Be-Sol-Sol margarina par intermittence, au compte-gouttes, le fiston Sidou étant absent. A croire que c’est un match corporatif. Ah, ASO-ESM L2 sera tilivizi cet après-midi sur deux chaînes svp. Al hassone, plus médiocre que moi, tu meurs ya télé-khorti… Aouicha wal harraz…


Menu du Lundi 5 Novembre 2018 : Seksou sivawen, seksou aforo, seksou souqadîd, seksou souyazit, seksou garnina servis à toutes les sauces. Dessert : bakhsis…

Hé ho Kazouni, la Jiyaska a déjà les chocottes après la belle victoire de l’USMA. Quant au Miloud, il est en cale sèche…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

Bouzid Lemdani, Remparts Médée, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Alger, 31 Octobre 2018

Lu 242 fois Dernière modification le mercredi, 31 octobre 2018 19:53

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.