Prochain match

CAF Champions League Demi 21/10/17 - 20:00

Dernier match

USMBA
USMA

Classement - Ligue 1 Mobilis

12e
5
1
2
1
Points
Victoires
Nuls
Défaites

Mercredi, 12 Avril 2017 00:06

Zapping en flagrant délire…

Écrit par  Smail Bensmail, Rue de Thèbes, Alger Casbah…
Évaluez cet article
(3 votes)

Une trêve de plus… Plusieurs clubs de la L1 sont forcés au somaje technique. L’USMA a eu deux trêves forcées de 40 jours, ce qui a stoppé net son rythme et les résultats qui en découlèrent. Paul le poulpe est obligé de concocter à chaque bourde de la Rabita batata un nouveau programme, un stage bloqué puis débloqué, regroupement, matchs amicaux, matchs d’application, choses qui ne se font qu’à l’intersaison. D’autres clubs doivent faire de la gymastic pour se dénicher un sparring partner. L’USMH, le CSC, le MCO, l’OM et d’autres encore sont logés à la même enseigne. Un club, la Jiyaska, jouant seulement les éliminatoires de la CAF, se voit cumuler 5 matchs de retard ! Hé oui, on ménage le chou-fleur et la mâaza car il y a péril en la demeure. Pourtant, l’USMA en C1 et le CSC en C3 en 2015, ont joué tous leurs matchs sans le moindre report suite aux menaces du fumeur de clopes, adorant « acheter » les cageots de crevettes à la Pêcherie et faire des déclarations à Haffaf-TV, dans l’arrière-boutika de son pote boucher à El-Harrach… El habta fiha fiha…

Coupe de la CAF…
La pôvre Jiyaska n’a pas fait mieux que le Miloudiat Chnaoua d’Alger puisque les Kabylois adorent iqarhane et ont pris deux belles fliflettes jalapeño jaune et vert dans la caja de Malik lâassila. Le coach Rahmouna qui a oublié son râtelier à Tizi, déclare que marquer 3 buts au TP Mazembé est possible. Mais oui, c’est ça. Tu peux toujours rêver. Aya, sopa, batata purée et kefta pour l’ontrineur Jiyeskiste. Quant à son fougueux apprenti adjoint, il devrait plutôt fermer son clapet au lieu de rouspéter à tout berzingue puisqu’il sera dans les tribunes. Plus dur sera le match retour. Terminé les balades en vol spécial et les palaces avec djnina, piscine dial gouba o khalli o khalli… Tar lahmam ya Zdimoh…

Coopérant Technique… Hubert Velud, l’actuel entraîneur de l’Etoile Sportive de Soussa Tounsia, se prend pour Huggy les bons tuyaux, le bouchkara babaye de la série US Starsky & Hutch des 80’s. Hé bien, il vient de rencarder Zdimoh Khali Moh et son staff technique pour tenter de piéger le TP Mazembé, club qu’il a déjà drivé la saison dernière. La Jiyaska qui doit remercier le duo pompier actuel en fin de saison quels que soient les résultats, Viloud fait un appel du pied au montagnard de LNI pour prendre les rênes des Kanari kui-kui dès la saison prochaine. Nostalgique du couscous staifi, il veut à tout prix goûter au seksou sivawen + ighi. Les Soussi ne seront pas contents mais Hubert ne peut résister à la tentation du Diable. Il adore les challenges kabyles. La mhancha se frotte déjà les mains… Le kouskous sera prêt…

Coupe de la CAF…
Les Kongouli d’Alger garantéta sont revenus bredouilles de leur déplacement en Tanzanie puisqu’ils ont ramené une grosse flifla également jalapeño. Elle a été saisie par Diouana à l’aéroport en fouillant les bagages de la diligatiou avec une paire de jumelles trouvée euréka chez Rikiliw lgoudem. Fait nouveau, à 8 heures du matin, aftah ya rzak, Bakraggio était déjà à l’accueil à Maison Blanche en compagnie de son pote Omar Zatlaoui. On fait plaisir aux amis ! Même un calendrier sur mesure est fin prêt pour les amis, selon le bakhar d’Afreuses… Dâawa khabza…

D’un coach à l’autre…
Bougharghara parti de Tadjenanet because la pression et une relégation dans le rétrovisionneur, Meziane Ighil, zâama consultant à l’unique en son genre, le remplace au pied levé. Les temps étant durs, il ne va surtout pas cracher sur un salaire mensuel dépassant les 100 briques pour tenir la barre technique durant deux mois bark. L’objectif est de maintenir le club en L1 mais l’oursou a déclaré aâtiwna wakt. Le DRBT flirte dans une zone marécageuse qui peut le tirer vers le bas plutôt que vers le haut. Gare aux faux-pas et aux sables mouvants… Atiwlou wakt…

Tikanouine, le retour… L’ancien DTN de la FAF, le septuagénaire Fodil Tikanouine, congédié à tort en 2011 par l’ex-baron cumulard VIP sacristain ouvreur de cinéma, reprend du service dans la direction technique nationale de football qu’il n’aurait jamais dû quitter. Maîtrisant parfaitement son sujet puisqu’il a fait du bon boulot depuis 1982 et un passage dans les instituts spécialisés en Allemagne. Il fut à l’origine de la création de l’académie de la FAF des U17 de la génération qui a brillé dans la dernière coupe d’Afrique des nations dans la catégorie des U23. Il a une vision de futuriste et gageons qu’il saura redresser la barre dans cette DTN laissée, délaissée, abandonnée par le farineux affairiste, vantard, grand bluffeur… Aya, Koko Ritchie, aâti rih leredjlik…

EN A’… Madouino, le coach staifi semble mélancolique et déçu après avoir appris que ce sera (peut-être) Chrif el Ouaza qui sera à la barre technique de l’équipe nationale des locaux. Prézidon Zetchou reste convaincu que le travail effectué précédemment au Paradou et actuellement à l’USMBA par le pakistanais double air-bag mérite ce poste tant convoité. Même Yahi Houcine a transmis son CV pour driver une catégorie ya loukane les minimes. Les faux consultants de certaines chaînes télé tay-tay continueront leur t’manchir puisqu’ils n’auront aucun poste à la FAF. Ils pourront toujours solliciter la Radiouze pour des tournois au profit de flen et feltène. Kasse krôte et gazouza khalssine… Charr ya charr…

Eclairage… L’improvisation est toujours de mise dans les coulisses de la Rabita du cadavre ambulant. La fin de championnat prévue début de Ramdane, les matchs devront se dérouler tous en soirée, à l’heure des tarawih, Rolex synchronisées au 3e top, certains clubs ont été sommés de doter leur stade d’éclairage. Ow, kifach kifach ? Une interpellation saugrenue puisque les stades appartiennent soit à l’OCO, soit à la municipalité, c’est-à-dire la commune gérant l’enceinte sportive sauf Santogi. Dans l’immédiat, cela relève de l’impossible. Donc, les clubs dont leur stade n’est pas pourvu de lampions, devront aller jouer ailleurs, dans une wilaya limitrophe… Saffar ya l’arbitre raho tah ellil…

Brikoulage… Grazie signor Bakraggio, l’arlequin de comédie de la Liga, pour ce brikoulage qui continue à nous ennuyer à longueur de semaines, de mois, sans jamais trouver la moindre solution comme cela se fait ya sidi ghir chez nos voisins touansa et mgharba. Sinon, comment expliquer cette programmation kafkaïenne, débile, démentielle pour certains clubs, peinarde, pépère pour ne pas dire sur mesures pour d’autres. Il ne faudrait pas sortir de St-Cyr pour établir un calendrier où il est facile de ne pas se tromper… Faut bien ménager le chou et le chouchou…

Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar…

Smail Bensmail, Rue de Thèbes, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Laissez un commentaire

Assurez vous de remplir les (*) champs obligatoires.

Vous êtes libre de vous exprimer, mais on ne pourra accepter certains mots grossiers et seront remplacés par des '*'. Merci de votre compréhension!

Publicité

Éditorial

  • 1
  • 2

Vous avez dit service pub…

La chaine 3 et l’animateur vedette de ses émissions sportives ont une bien singulière façon de couvrir l’actualité sportive...

Admin-site 30 Sep 2017 Clics:1482

Lire la suite

L’USMA a 80 ans

Au commencement était le 5 juillet 1937…Mai 1937, rue Salluste ou zenket dar el-Khal (rue de la maison du...

Admin-site 03 Juil 2017 Clics:2205

Lire la suite

Derniers Commentaires