mercredi, 06 février 2019 16:16

MOB 0 – 0 USMA : 1 point dans une ambiance pourrie !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Alors que l’ambiance électrique qui régnait dans les tribunes du stade de l’Unité maghrébine grandissait, l’USMA parvenait à arracher le nul contre le MOB (0-0). Un moindre mal pour les Rouge et Noir qui augmentent leur avance sur leur poursuivant immédiat et une mauvaise opération pour les bejaouis qui manquent l’opportunité de  quitter la zone des relégables.

Dans la course au maintien, ce point, loin de calmer la colère des supporters du MOB, rendait l’atmosphère délétère dans les travées du stade de l’Unité maghrébine.
Le match terminé, les Crabes ont sorti leurs pinces en bombardant les supporters usmistes de divers projectiles provoquant des scènes accablantes.

Une impression de déjà vu et déjà vécu par les supporters usmistes qui les retrempa dans les sinistres événements de Saïda avec leur lot de blessés parmi les joueurs, dirigeants et supporters. Le pire est que l'on n'est même pas sûr d'avoir vraiment touché le fond.

Le football reflète la dérive de notre société et celle de responsables à plusieurs niveaux. Lorsque, au mépris de tout bon sens et de toute éthique, un wali distribue la veille d’un match des dizaines de millions de dinars en guise d’encouragement aux joueurs bejaouis au lieu de s’enquérir des besoins et préoccupations de ses administrés, lorsqu’un dirigeant de football de l’équipe "accueillante" exprime publiquement son hostilité à voir des supporters usmistes venir encourager leur équipe, lorsque la télévision, flairant sans doute le coup fourré, zappe le match alors que tout concourrait pour sa retransmission en direct (classement des deux équipes, horaire adéquat, disponibilité des moyens de retransmission,…), il est légitime de s’interroger sur la coïncidence de signes avant-coureurs présageant de troubles avant, pendant ou après le match MOB – USMA.

S’attaquer aux dérives du football peut sembler dérisoire alors que notre société souffre de maux bien plus graves, mais des mesures sévères à l’encontre de ceux qui sont à l’origine de cette plaie qui ne veut pas guérir, peuvent parfois suffire à déclencher une évolution des mentalités.

20e journée du championnat national de Ligue 1 : MOB – USMA 0-0

Stade : de l’unité maghrébine (OPOW) - Bejaia

Arbitre : Mehdi Abid Charef

Avertissements : Ardji (40e) - Koudri (60e) pour l’USMA ; Ouali (17e) – Herida (91e) pour le MOB

USMA : Mansouri (cap.) – Meftah, Cherifi, Chafaï, Benyahia – Chita, Benkhemassa, Koudri, Zouari  (Belarbi 93e) – Ardji, Hamia (Bouderbal 82e) - Entr. : Thierry Froger

MOB : Toual – Debbari, Naâs, Herida, Mazari – Boukhenchouche (Kadi 80e), Ouali, Feham (Bentiba 67e), Soltane (Soltani 89e) – Bessan, Touré. Entr. : Kheireddine Madoui

 

 

 

Lu 1707 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.